J'ai pu de batterie

Y-a-t-il une différence entre Chtulhu et les Hobbits ? Non, ils se servent tous de la mécanique révisée des « Demeures de l'épouvante ». La version sans MJ avec apply avait crée la surprise l'an dernier (voir avis) pour la saga des Grands Anciens. Même principe, même soin apporté à ce passage dans la Terre du milieu (tuiles, figurines, cartes). Un copier /coller, mais qui a su prendre ses distances et s'adapter à ce nouvel univers. Le mode campagne présenté ici compte ??? scénarios (c'est un peu frustrant, on se sait pas quand ça va finir) où il faudra parcourir les tuiles biscornues représentant les zones du monde de Tolkien. Il faudra trouver des ruines, taper du gobelin (exit les dés de combat, on tire des cartes et on se débrouille par rapport aux symboles présents), réussir sa mission dans un temps impartit, réussir une multitude de tests, ne pas mourir pour ne pas tout reprendre (mais vous n'êtes pas obligé). Le souffle de l'aventure parcourt ces expéditions et on oublie rapidement le modèle à tentacules pour se plonger dans la fantasy. L'apply est une fois de plus à la hauteur, très claire dans son fonctionnement, tout comme les livrets qui reprennent les termes par ordre alphabétique. On regrettera ce que l'on a regretté dans les « Demeures », des cartes trop petites à la limite de l'illisible, une traduction faite par moment avec les pieds , un prix élevé et cette fois, la longueur mystère de la campagne. On a néanmoins envie de se replonger vite fait dans la Comté et défaire le mal qui rôde.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default