Ce jeu est sorti le 18 janv. 2016, et a été ajouté en base le 1 avr. 2015 par redeagle

édition 2016
Par David-Sean Thomas et Mathieu Fernandez
Illustré par Stephen Thomas
Édité par (auto Production)
Distribué par Pixie Games

Standalone
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Enfermez-moi ce Victor Hugo !

Tous les joueurs ont probablement connu un jour le plaisir d'une découverte imprévue. Celle d'un jeu publié dans la discrétion et sans la tonitruante fanfare des blockbusters ludiques prémédités et amenés à grands renforts de publicités et de vidéos de promotion (non non je ne citerai pas Fourberies et autres Time Stories, par ailleurs tout à fait bons ;)).

"Paris 1800" fait partie de ces jeux dont je suis content d'avoir fait la découverte, un peu par hasard, après qu'un ami ait mentionné ce titre.
Jouable aussi bien à deux qu'à plus, doté d'un thème crédible et bien rendu, d'une mécanique intéressante et d'un matériel riche et bien illustré pour un prix très raisonnable, "Paris 1800" a tout pour mériter d'être essayé...et apprécié ! Tout sauf la promotion aujourd'hui nécessaire, que ses créateurs amateurs n'ont pas les moyens de s'offrir contrairement aux poids lourds du secteur.

La force de "Paris 1800" est sans doute celle d'un jeu original, situé à l'intersection de plusieurs genres. Une vidéo youtube très bien faite et illustrée en rappelle les règles (simples), aussi je ne les reprendrai pas ici.
Si un avis critique a estimé que les deux factions étaient déséquilibrées, rien n'est ressorti de mes parties (qui commencent à se faire nombreuses) qui m'ait réellement fait donné cette impression, les deux camps l'emportant de manière assez équilibrée.
De fait, on prend plaisir à promener Haussmann, à réprimer les émeutes naissantes et à choisir de construire l'Opéra Garnier...ou l'éléphant de la Bastille qui rappellera des souvenirs à tous ceux qui ont lu "Les Misérables" !
A l'inverse, lutter contre la censure, préserver le vieux Paris et soulever les foules en maniant Victor Hugo ou Louise Michel s'avère des plus plaisants, en plus des objectifs secrets constitués par des révolutions d'autant plus crédibles qu'elles ont caractérisé le XIXe siècle français.
Le tout avec un matériel richement illustré et plaisant à manipuler.

Bref, du tout bon !

Personnellement, le seul reproche que j'aurais eu à formuler (et qui rejoint un avis exprimé) est un problème de vernissage concernant quelques pions. Tout à fait lisibles, ils sont néanmoins sensibles à l'usure.
L'honnêteté oblige à dire que les créateurs du jeu ont répondu à un mail qui abordait le problème en moins de deux jours et que l'imprimeur est d'ores et déjà en train de produire des pions dotés d'un vernis plus consistant. Ceux-ci devraient être envoyés gratuitement à tous ceux qui auraient un problème de matériel.
Vous pouvez toujours essayer de contacter Asmodee pour un problème matériel (je l'ai déjà fait) : je peux vous dire que le résultat est bien plus décevant.

Aussi j'en appelle à tous les ludopathes amateurs ou chevronnés pour donner justice à la création d'amoureux du jeu (et de Paris) qui méritent de voir "Paris 1800" davantage connu et joué.

PS : Loin d'être un acharné de l'urbanisme parisien, je précise ici que je suis un provincial aux goûts éclectiques, qui apprécie autant une partie de "Discoveries" que des "Contrées de l'horreur", "Conflict of Heroes : le réveil de l'Ours", "Ekö" ou "A Few Acres of Snow". Vous savez tout désormais ! :)

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default