Ce jeu est sorti le 28 août 2015, et a été ajouté en base le 10 mars 2015 par Docteur Mops

édition 2015
Par Loïc Lamy et Philippe des Pallières
Illustré par Thomas Vuarchex
Édité par Lui-Même
Distribué par Asmodee

Standalone 1 extension
Illustration haut boutique Tric Trac
22,96€ 25,00€
 Rajouter au panier
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

J'aime l'idée du jeu... beaucoup moins le jeu en lui-même

Je ne suis pas grand amateur de jeu à 'rôles' mais j'avais vraiment très envie d'aimer ce Mafia de Cuba, son thème et sa mise en place astucieuse (tant au plan ludique que matériel d'ailleurs). L'idée de faire tourner la boite à cigare, chaque joueur piochant secrètement son rôle (soit en prenant un jeton rôle s'il en reste, soit en volant des diamants), même si elle n'est pas nouvelle en elle-même (c'est le même principe de draft à l'œuvre dans Citadelles par exemple) est parfaitement appropriée dans ce contexte. A charge ensuite au Parrain, ayant constaté le vol de tout ou partie des diamants quand la boîte lui revient, de diriger les débats pour retrouver les canards boiteux de sa bande, sans tomber dans le piège tendu par d'éventuels agents infiltrés ou les voleurs et leurs gosses de main.
Le problème pour moi c'est que le jeu est vraiment uniquement réduit à du bluff pur dans sa partie ludique, avec deux conséquences : d'une part le ou les joueurs (selon le nombre de participants) directement assis à la droite du Parrain - c'est-à-dire ceux qui participent en dernier au draft et n'ont généralement que peu ou pas de choix - me semblent moins concernés par la manche en cours. Et d'autre part, à moins que tous les joueurs ne s'investissent pleinement dans l'aspect jeu de rôle (mais ça devient vite redondant et même un peu saoulant), le Parrain qui ne sait pas trop à qui faire confiance finit souvent par accuser de manière un peu lapidaire et prématurée ou, au contraire, se laisse malmener, tergiverse et n'arrive pas à prendre une décision. De fait les manches tombent souvent à plat et rares sont celles qui sont aussi intéressantes que ce que j'imaginais du jeu a priori. Après je remarque que, comme souvent avec les jeux de bluff, l'historique de jeu commun d'un groupe donné permet aux parties de gagner en intérêt.
Au passage je me permets un petit coup de gueule avec l'extension (Revolucion !) - non testée en ce qui me concerne - mais qui sort quelques semaines seulement après le jeu de base, et à un tarif particulièrement élevé pour un matos dérisoire. En additionnant les deux on arrive largement au prix de vente d'un gros jeu...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default