Dream Home
Par Klemens Kalicki
Illustré par Bartłomiej Kordowski
Édité par REBEL
2 à 4
Joueurs
7 ans et +
Âge
40 min
Temps de partie
30,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

J'ai vu le couvreur et il m'a parlé de toit...

9,5
DreamHome est à prendre pour ce qu'il est. Un petit jeu de construction avec prise de carte sur un marché.
Dans Kanagawa (plus complexe) on construit une estampe, ici on construit sa maison.
Le thème plait donc instantanément sinon D&Co aurait disparu depuis longtemps des grilles télévisées.
Un thème fédérateur ne suffit pas pour faire un bon jeu. les illustrations très léchées et détaillées contribuent au bonheur de faire la maison de ses rêves et de commenter tout l'agencement que l'on met en place au fur et à mesure. Cela crée une belle ambiance autour de la table ("Rho l'autre il a pas de salle de bain, il se lave pas !" "Je mets une chouette cave à vin pour quand j'invite mes amis à venir jouer dans ma ludothèque").
Pour ce qui est dans la mécanique on est dans le pas original mais efficace.
Deux lignes d'achat sont constituées, l'une avec des améliorations (divers objets de décors et personnage permettant d'influencer l'organisation des pièces de sa maison) et l'autre avec les pièces de la maison. Evidemment on prend une colonne entière avec pièce et amélioration alors que des fois c'est juste la pièce qui nous intéresse ou bien juste l'amélioration. Cela permet donc des petites prises de décisions bien agréables et cela nous fait ressentir une certaine stratégie à adopter. Le jeu n'est donc pas dénué d'intérêt dans son gameplay d'autant que le créateur du jeu a trouvé plein d'idées sympa de retournement de situations via les fameuses cartes amélioration.
Le scoring final est assez varié même si le bloc note fait pâle figure à côté d'un Seven Wonders, on tient compte de plusieurs facteurs de beauté et praticité bien sentis ainsi qu'un système de toiture basé sur le memory plutôt sympathique.
Au bout du compte un jeu très agréable, un jeu passerelle comme on dit. Un gamer y jouera avec plaisir avec sa petite famille et tout le monde prendra plaisir à construire sa petite maison. Un groupe de joueurs coriaces passera son chemin.

Commentaires

Default