J'ai pas de problème dans ma plantation...

8,0

Derrière son thème champêtre et ses illustrations drôles, le Jardin Fou cache un jeu subtil de connexion, et de gestion appropriée des tuiles aux formes et couleurs variées. Dépourvu de hasard, le Jardin Fou me plait par sa simplicité, la ponctuation des onze micro-défis qui jalonnent la partie (la victoire offerte après la plantation de chaque parterre), la faculté d'anticipation et de blocage du jeu adverse. Le jeu présente à la fois des aspects tactiques (le remplissage de chaque parterre) et stratégiques (le contrôle des formes et des couleurs sur le long terme). Le Jardin Fou est une grande réussite d'Yves Renou, son meilleur jeu selon moi, et incontestablement le plus riche.

Commentaires

Default