Ce jeu est sorti le 10 juil. 2009, et a été ajouté en base le 6 juil. 2009 par Dncan

édition 2009
Par Thomas Lehmann
Illustré par Claus Stephan et Martin Hoffmann
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

"It will soon see the end of the Rebellion" *tsshhh*

Le Jeu
Catégorie
Jeu de cartes qui ne se collectionnent pas (vu qu'elles sont toutes dans la boîte) où il faut optimiser ses choix

Le Déroulement
Toujours pareil avec une règle en plus : la conquête militaire. Certaines cartes permettent maintenant d'aller en piquer d'autres dans les tableaux adversaires sous certaines conditions (cartes Impériums et Rebelles concernées).

Les Ressemblances
Là, ça ne ressemble plus à quoi que ce soit d'autre. C'est la quintessence de Race for the Galaxy pis c'est tout.

Le Ressenti
Le Plus mieux
- Les nouvelles cartes dynamisent des stratégies qui étaient secondaires jusqu'à présent.
- Le jeu n'en prend que plus d'ampleur.
- Les conquêtes militaires dans les tableaux adverses (en jouant avec le logiciel de Keldon) apportent une nouvelle dimension avec cette notion de menace pour qui joue Imperium ou Rebelle

Le Moins mieux
- Je n'ai pas essayé les règles de conquête par moi même mais ça a l'air d'être un morceau conséquent à avaler. Déjà, le robot en mode solo de "Tempête en formation", c'était une belle pièce aussi...

Charles-Antoine
Même avec de la bonne volonté, Race for the Galaxy avec ou sans extension, c'est pas trop pour Charles-Antoine. Le jeu nécessite un temps d'apprentissage trop grand qui ne colle pas avec les habitudes ludiques de Charles-Antoine.

Qui est Charles-Antoine ?
C'est l'éternel joueur débutant.
C'est l'ami(e) qui ne connaît pas grand chose aux jeux (à part le Trivial et Taboo).
C'est celui ou celle qu'il faut parfois convaincre d'au moins essayer ce jeu à l'air un peu austère.
C'est celui ou celle qui s'emballe un peu lorsque le jeu démarre et qui râle le reste de la partie parce que c'est déjà plié pour lui/elle.
C'est celui qui a envie de s'amuser, d'autant qu'on l'a poussé à jouer, et qu'il ne faut pas perdre en route.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default