Loony Quest
Ce jeu est sorti le 27 févr. 2015, et a été ajouté en base le 24 févr. 2014 par Libellud

édition 2014
Par Laurent Escoffier et David Franck
Illustré par Paul Mafayon
Édité par Libellud
Distribué par Asmodee

Standalone 1 extension
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Is that all folks ?

Et bien non, ce n'est pas tout, loin de là. Looney Quest est une vraie bouffée d'air frais dans le monde du jeu : c'est original, c'est bien conçu et c'est absolument familial, mais dans le genre fédérateur qui saura réunir (presque) tous les publics autour d'une même table. Le jeu emprunte son thème et son architecture aux jeux vidéos de plate-forme et une partie consiste à parcourir un monde découpé en plusieurs tableaux. Chaque tableau propose un défi particulier (cibles à pointer ou à entourer, tracé(s) à réaliser, ou un mélange de tout ça) avec ses récompenses et embûches ; en temps limité et simultanément chaque joueur trace sur un calque la manière dont il parcourt le tableau. Les calques sont ensuite superposés un à un avec la représentation du tableau pour calculer le score de chaque joueur et attribuer pénalités (du genre réaliser le prochain tracé de l'autre main, le bras tendu, etc.) et bonus / malus (ces derniers peuvent être envoyés à un adversaire à un moment opportun, comme par exemple l'obligation de tracer avec un jeton en équilibre sur le feutre !).
Le système de saute-mouton lors de l'attribution des scores - un joueur qui atteint le même score qu'un autre joueur lui passe devant - associé au décompte dans l'ordre décroissant, du premier au dernier - laisse une chance aux joueurs en retard de se refaire, de même que le dernier tableau de chaque monde qui consiste en un affrontement contre un boss et dans lequel la moindre erreur est fatale (score de 0). Il constitue logiquement le moment idéal d'utiliser son stock de malus contre le ou les joueurs en tête. Les parties sont rapides et l'ambiance est bon enfant. La boîte contient plusieurs mondes de difficulté croissante, jusqu'à devenir particulièrement retorse. C'est peut-être la limite de Looney Quest : la connaissance des niveaux aide beaucoup à en contourner les embûches et les joueurs qui n'ont pas le compas dans l’œil risquent de se sentir frustrés. Néanmoins il est particulièrement agréable de ressortir le jeu le temps d'un monde ou deux, histoire de proposer un intermède particulièrement fun et singulier.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default