Utopia

Aucune catégorie
2 à 5
Joueurs
10 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
45,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Invité sans surprise

6,0

"Utopia" nous arrive après "Chronos". Mêmes auteurs, même éditeur, même taille de boite mais la similitude s'arrête la.

La première chose qui surprend en effet est probablement liée à une idée fausse qui laisserait entendre que "Utopia" serait de la même trempe que "Chronos" alors que selon moi celui ci s'adresserait plutot à des joueurs se prenant bien moins la tète que les chronopathes du premier opus. Ceci étant dit, regardons un peu plus avant ce que recèle la bête.

Le matériel est évidement positivement tape à l'œil (puisque c'est lui qui m'a fait acheter le jeu). De bonne qualité celui ci est néanmoins assez médiocre en termes de lisibilité. Les pions sont durs à visualiser de loin ou a l'envers (il y'a souvent des méprises sur la nature de ceux ci), les bâtiments ont un sens et pour peu qu'ils soient de dos par rapport à vous il est difficile d'embrasser la situation du regard. Globalement la lisibilité du jeu est assez difficile et demande beaucoup d'attention pour ne pas se tromper. Je trouve cela fatiguant à la longue.

Les règles sont simples et bien écrites, avec assez peu d'exceptions ce qui permet de commencer rapidement la partie. Les mécanismes sont somme toute assez standards avec des systèmes de majorités, constructions, préférences assez communs. Les stratégies restent assez opportunistes avec quelques subtilités à saisir tout de même. Ici, rien de nouveau sous ce soleil et c’est bien dommage... et maintenant !

Alors Kingmaking ou pas ? Voila ce que n’aiment pas les joueurs invétérés. Les jeux à Kingmaking et certains prétendre que « Utopia » en serait un. Déjà, je tiens à préciser une chose: je joue avec des joueurs bien éduqués (si, si ;o)) qui n'essayent pas de faire gagner quelqu'un de particulier et qui tendent toujours à marquer le plus de points possibles et de finir personnellement à la meilleure place. A ce titre, si le dernier joueur peut décider peu ou prou qui va gagner par ses actions aux derniers tours, il est bien normal qu'il essaye de marquer le plus grand nombre de points, charge aux prétendants à la première place d'évaluer les intérêts du dernier joueurs pour jouer en conséquence (il y’a un peu de psychologie la dedans, puisque l’évaluation de l’intérêt d’un coup varie selon les joueurs)..

La ou il y'a un truc qui me chagrine dans "Utopia" c'est qu'il y'a deux règles qui il me semble n'ont pas l'effet escompté : celle "des invités surprises" qui permet de faire gagner un tour à un adversaire choisi et celle qui permet de faire venir un invité par un monument en faisant gagner un point de victoire a son propriétaire. Si on voit très bien que des joueurs en tète vont faire privilégier le dernier de ces points de victoire, de manière pragmatique, le dernier joueur devrait essayer de privilégier les premiers en non l'avant dernier qu'il essaye de rattraper. Bref, je pense que ces systèmes n'ont pas les effets attendus et tendent à accentuer les écarts entre joueurs. En particulier, la fin de partie arrivant, on est tenté de grappiller des places en avantageant ceux qui sont loin de nous au classement, premier ou dernier…

Au final, personnellement je n'ai pas un grand enthousiasme qui s'est dégagé des parties de « Utopia ». La configuration à trois ou quatre joueurs me semble en outre plus viable que celle à 5. Je n'ai pas testé la configuration à deux joueurs.

Il ne s'agit pas d'un mauvais jeu, mais je conseillerais volontiers de l'essayer avant de l’acheter.

Commentaires

Default