Robinson Crusoé - Aventures sur l'Île Maudite

Robinson Crusoé - Aventures sur l'Île Maudite

Édition 2013
1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
8 ans et +
Âge
120 min
Temps de partie
60,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu
tapimoket
Tric Trac team
10,0
Un de mes jeux de coopération préféré (le préféré...

Intempéries en vue

9,3

Sans doute classable dans l'euro-trash, ce Robinson est un savant mix entre système collaboratif classique à points d'actions, gestion de ressources, mais également, gros point fort du jeu à mes yeux, un thème très ancré et omniprésent.

Si la durée du jeu et l'aperçu du matériel vous font un peu peur, sachez que les règles sont, sommes toutes, assez simples à comprendre car extrêmement logiques thématiquement.
Cependant, sous peine de premières parties confuses voire ratées, le jeu gagne largement à ce qu'au moins un joueur connaisseur les ingurgite préalablement dans leur intégralité. Le mode solo étant l'idéal pour ce faire.
Fort d'un Maitre des Règles qui saura faire découvrir les subtilités au fur et à mesure de l'aventure, on peut ainsi lancer une première partie en quelques minutes sans expliquer d'emblée l'exhaustivité de la chose.

On retrouve forcément des similitudes avec les jeux collaboratifs déjà existants :

  • des évènements (rarement positifs) se produisent sous forme d'une pioche de cartes
  • une phase principale d'actions permet de planifier en bonne entente qui va faire quelle action
  • chaque joueur incarne un personnage spécifique disposant de pouvoirs personnels dont on devine aisément l'orientation

C'est en creusant un peu plus ses particularités, qu'on comprend pourquoi ce jeu ne passe pas inaperçu :

  • l'association possible des pions de plusieurs joueurs pour réaliser une action conjointement donne à la collaboration une dimension particulière
  • le système de pouvoirs persos est très réussi. Il ne s'agit pas de capacités passives dont on profite systématiquement, et qui conduisent habituellement à téléguider un peu la façon de faire (en caricaturant, dans Pandémie, le Médecin est réduit à soigner, le Chercheur à chercher, et basta).
  • un côté gestion de cubes qui contente les eurogamers (et leur rend supportable l'idée de sortir un jeu avec pas moins de 12 dés et 6 pioches de cartes)

Enfin et surtout, le jeu raconte vraiment une histoire, plusieurs points y concourent :

  • le fait de jouer un scénario qui change les parties du tout au tout,
  • la phase Météo et la phase de Nuit, qui mettent réellement en mode survie,
  • un système d’évènement-conséquence vraiment logique et immersif,
  • la possibilité de jouer des actions sures, ou en prenant des risques (ce dont on se sort rarement indemne)
  • les différentes probabilités des dés selon le type d'action. Ainsi, il est par exemple plus vraisemblable d'avoir une aventure quand on explore une nouvelle zone que lorsqu'on se contente d'aller cueillir des bananes ou ramasser du petit bois juste à côté du camp.
  • le côté Mac Gyver des "inventions", les pré-requis en terme d'exploration et l'arbre des objets étant là encore d'une logique thématique implacable

Pour finir sur le matériel, dans sa grande abondance, il alterne le bon et le moins bon.
On apprécie la boite parfaitement adaptée (pas d'excès de format), l'effort sur l'insert en carton "imitation bois". Cependant, un rangement pratique pour les palanquées de jetons, et les différents types et format de carte fait cruellement défaut. Solution maison obligatoire.
Autant les tuiles Ile sont superbes, les crayonnés des personnages attractifs, autant le reste est sans saveur : un plateau un peu fade, des cartes et des "icônes" un peu ternes.

Exceptionnel de par sa thématique et l'immersion de tous les instants qu'il suscite, proposant de plus une mécanique collaborative bourrée de détails originaux, Robinson est tout simplement un must-have.
Il vaut largement l'effort de passer le cap un peu difficile du livret de règles touffu et imparfait (FAQ indispensable, voir les liens sur cette fiche).

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default