Indonesia
Ce jeu est sorti le 19 oct. 2005, et a été ajouté en base le 18 sept. 2005 par 20.100

édition 2005
Par Jeroen Doumen et Joris Wiersinga
Édité par Splotter Spellen

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Indonesia... ton univers impitoyable !

Pour commencer je poserai un question :

Pourquoi avoir écrit des règles aussi difficiles à lire alors qu'en fait Indonesia est finalement pas difficile à expliquer et encore moins à jouer ?

L'arridité de la 1ere lecture passée, je vous invite à expliquer les règles en suivant l'ordre du tour... allez-y progressivement, ça marche très bien ainsi.

Le jeu débute tranquillement, la 1ere phase, symbolisant le début d'une nouvelle ère permet à chacun de placer l'une des première ville.

La seconde, très importante en fin de partie (lorsqu'il s'agit d'écouler ses marchandises avant les adversaires, et ainsi les empécher d'avoir des revenus) est l'enchère pour la place de premier joueur. Contrairement à tous les autres jeux ou un mécanisme semblable est mis en place, l'argent n'est pas perdu, il est juste immobilisé mais sera comptabilisé à la fin. Ca peut pousser en fin de partie, lorsque l'on sait que nos sociétés ne pourront être rachetées à y mettre tout son fric pour s'assurer une bonne position...

La troisième n'est pas jouée au premier tour, il s'agit de la fusion. Mécanisme clé du jeu, il est possible de fusionner des entreprises qui posséderont à la fin entre 2 et 5 actions... il faut donc se développer dans ce sens, sous peine de voir toutes ses boites finir dans le girons de gros groupe tentaculaires !
La fusion, c'est violent, surtout quand il s'agit de groupe de transport qui forment des monopoles et des Siap Faji (Riz + Epices) qui sont systématiquement l'une des clés de la victoire.

En quatrième lieu, vient l'acquisition d'entreprises. Il est possible d'en contrôler entre 1 et 5. Je suis pas certains qu'un grand nombre d'entreprise soit nécessaire pour gagner, mais cette phase est importante car c'est la clé de l'opportunisme lié à Indonésia (j'acquière du caoutchouc, car Machin me fusionne au prochain tour, et qu'avec les liquidités je pourrai faire la fusion Siap Faji que j'attends)...

La cinquième étape c'est l'évolution gratuite dans l'un des domaine de progression. La Recherche et Développement est très importante, les choix du premier joueur seront souvent analysés par les adversaires qui pourront adapter leur stratégie...

La Sixième est la plus longue et fastidieuse des phases. On va y vendre des marchandises et étendre ces productions. Il est évident que les manipulations sont rendues diffiles lorsqu'on a des gros doigts... raison pour laquelle j'ai pondu une aide de jeu que je livrerai bientôt ici même...

La septième phase est rapide, on va contrôler en fonction des ressources reçues si une ville va changer de status et si elle va ainsi accepter plus de marchandises au prochain tour.

Indonésia est un gros jeu, pas de doutes.

Mais il est loin d'être difficile... riche, plein de choix crutiaux sont à faire, mais c'est à la portée de tous les amateurs de gestion.

Les interactions sont nombreuses, tant au niveau des fusions que de la phase d'opérations.

Je crois que les amoureux de Spotter peuvent acheter sans crainte... pour les autres... testez avant !

Par contre prévoyez vous 4 heures de temps à autre, car ça vaut le coup !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default