Les Cités Perdues
jusqu'à 2 joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
30 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Indiana Jones, père de famille

8,0

Pour ce qui est du matériel, j'évoquerai en premier lieu les cartes servant au jeu qui sont énormes et plutôt plaisantes à utiliser, on a ensuite un plateau de jeu qui s'y n'est pas essentiel du tout au jeu ajoute une petite touche à l'ambiance. Les règles, elles, sont précises et plutôt bien écrites.

Le jeu en lui même est des plus simples à expliquer , prendre le risque de monter une expédition (ce qui est coûteux) ou non, rejetter une carte au risque de voir votre adversaire s'en emparer, gérer au mieux sa main, essayer de s'organiser un tampon sur la pioche commune, se lancer à temps dans une expédition en estimant les risques et finalement ne pas trop tarder pour terminer avant la fin du jeu.

Ce jeu est une bonne réussite, à mon sens, dans le jeu familial, facile à expliquer et à mettre en place il se joue vite et sans déplaisir. On y découvre vite quelques subtilités pour forcer l'attention et le hasard (un peu trop présent cependant) permet un bon renouvellement des parties et pousse souvent les joueurs à en re-demander sûrs qu'ils sont d'avoir été victimes du hasard...

Les plus grands joueurs seront forcément tentés de le comparer à Schotten Toten, l'autre jeu du maître Knizia, bâti sur des mécanismes assez proches. La comparaison est en effet inévitable : 5 missions face à neuf bornes, une contrainte sur l'ordre face à des combinaisons, une fin de partie décidé par l'épuisement de la pioche face à plusieurs conditions de victoire.

Pour ma part je pense qu'intrinsèquement Schotten Totten est bien meilleur parce que le nombre de bornes permet de mieux repartir le hasard et qu'il ne force pas un joueur à partir un peu trop tôt à l'aveuglette comme dans les "cités perdues". De plus les combinaisons poussent à plus de reflexion et de filouterie que la simple ordonnance des cartes. Entre les deux vous l'aurez compris je préfère Schotten-Totten mais la qualité de l'édition, sa rapidité de prise en main, et sa fluidité en font une alternative de qualité.

Commentaires

Default