Immense, c'est ça l'amérique !

Y en a partout, soit on a une table 20 couverts, soit faut jouer par terre. A quatre ou cinq les parties sont engagées malgré l'étendue de la carte, il est difficile de construire son petit réseau sans qu'un concurrent ne vienne vous déranger, et ça énerve forcément, mais c'est ça qu'est bon.
Les Objectifs secrets, même déroutants de facilité donnent du piment au jeu. Il ne manque plus que les Sioux et les Daltons pour attaquer le cheval de fer.

"De mon côté, je relie New-York à Chicago, si tu me bloques par la plaine alors je passe par les grands lacs."

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default