Ce jeu est sorti le 22 mars 2006, et a été ajouté en base le 24 nov. 2005 par Monsieur Phal

édition 2006
Par Ralf Lehmkuhl
Édité par Tilsit
Distribué par Tilsit

Standalone 2 éditions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Îles flottantes

Un jeu de conquête et de majorité rapide, et plutôt sympathique. Ici notre tribu de sympathiques dinomeeples va devoir faire face à un dangereux fléau : la dérive des continents.

Bon tant pis pour la rigueur géologique. Les continents ne flottant pas, il ne peuvent donc pas dériver. Mais ça les dinosaures ne le savent pas, et c'est plus rigolo comme ça. Parcequ'il s'agit là du mécanisme principal du jeu. A chaque tour, une tuile va se détacher de notre île de départ, dériver donc, et se raccrocher ailleurs. L'aire de jeu va donc constamment évoluer, de nouveaux continents vont se créer des dinos se retrouver isolés, et d'autres à la mer.

Parceque c'est bien connu, quand un continent dérive, les dinosaures situés dessus restent sur place et tombent à l'eau ! Là encore, peu importe la justification thématique, c'est plus rigolo et tactique comme ça et puis c'est tout !

Donc à chaque fois qu'un nouveau continent sera crée, on jettera un oeil à ses occupants, le but étant évidemment d'avoir la majorité, pour mieux dominer ce nouveau territoire. C'est là le but du jeu, en fait, et on gagnera d'autant plus de points que le continent dominé est vaste. Ainsi, on sera constamment tiraillé entre miser tous ses dinos sur quelques gros continents, ou les répartir un peu partout pour tenter de grapiller les points de ci de là.

Au niveau du gameplay, on dans un système extrêmement simple. D'abord on fait dériver une tuile, plus ou moins imposée. Et puis, 4 points d'actions à répartir au mieux entre ses dinos, pour bouger, nager, se reproduire, voire même faire dériver une nouvelle tuile. C'est fort un dino !

Un jeu simple et plaisant donc, agréable à voir évoluer, et pas dénué de tactique.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default