Il y a pire que le zombie, il y a les survivants...

10,0

On pouvait légitimement se poser la question du pourquoi changer un jeu qui fonctionnait si bien (voir l'édition Asmodee). On pouvait même craindre, comme au cinéma, un numéro deux avec plus de règles et d'"effets spéciaux".

C'est d'ailleurs ce qu'il semble quand on découvre les nouveaux persos. Et puis les parties s'enchaînent et on retrouve effectivement le plaisir méchant de la première version avec une adéquation au thème encore plus grande. On se prend à jouer des rôles, à s'attacher aux persos. Ceux-ci donnent plus de liberté à la paroles et négociations, aux menaces et aux pleurs destinée à attirer le peu de pitié qui ne viendra pas.

C'est toujours aussi méchant mais en plus c'est une histoire à chaque partie. Beau travail d'auteur et d'éditeur.

Ils n'ont donc pas mangé tous les cerveaux. Ouf !

Commentaires

Default