Il était une fois... des emmerdes !

8,0

configuration : 4 joueurs + 1 imposant maître des Ténèbres d'à peu près deux mètres de haut et de large...
nombre de parties : 1

Le jeu est un croisement entre le principe d'"Il était une fois" et les références humouristiques jeuderolesques de "Munshkin".

Comme dans "Il était une fois", vous allez devoir parler en vous inspirant de cartes à jouer... sauf que là :
1/ il n'y a pas un gagnant mais un perdant !
2/ il y a surtout sa seigneurie Le Seigneur des Ténèbres (un peu un maître de jeu omnipotent en quelque sorte)

Qu'il est amusant de voir le maître de interrompre ou même contredire les dires d'un joueur ! C'es ten effet un facteur de dynamisme dans la partie et une façon de ne jamais s'ennuyer.

Aussi, les autres joueurs peuvent embrouiller le joueur parlant en le forçant à insérer des éléments dans son excuse pitoyable.

Bon par contre je mettrai un gros "regard qui tue" (les joueurs de ce jeu comprendront) sur les règles qui ne sont pas très claires (j'ai dû les relire plusieurs fois et au calme !) et surtout sans exemples (ce qui n'était pas le cas d'"Il était une fois par exemple".
Deuxième regard qui tue sur le fait que je ne vois pas du tout l'intérêt de jouer plusieurs cartes lors de sa parlotte puisqu'on peut se faire punir si on n'a pas suffisamment de cartes excuses...
Enfin troisième regard qui tue sur le fait qu'un joueur sans carte "rejeter la faute sur qqun" peut le dire de suite et donc passer son tour ... ce qui casse l'ambiance du jeu...
Bref nous on y a jouer avec de joyeux drilles et on a bien rigoler :

- "Bon alors maître, nous sommes partis à l'aube..."
- "CE N'ETAIT PAS LA NUIT PLUTOT ???????"
- "Gloups... heu... heu...."
>:( REGARD QUI TUE !

Commentaires

Default