Il a tout d'un grand !

10,0

Praetor fut pour moi une excellente surprise ! J'ai toujours été un amateur de "gros jeux" de stratégie sans hasard et Caylus figure à mon Panthéon. Je dois dire que je n'attendais pas spécialement Praetor mais le thème "Rome antique" m'a fait succomber. Grand bien m'a fait !

Comme dans beaucoup de jeux du genre, on place des ouvriers pour récolter des ressources ou construire de nouveaux bâtiments. Ce qui est original ici, outre le thème qui n'est pas du tout plaqué, c'est de devoir gérer "les retraites" des ouvriers . Eh oui on y pense pas mais au bout d'un certain temps, un ouvrier arrête de travailler mais représente quand même une charge pour votre Etat ! Avoir un ouvrier peut donc être bien pratique sur le court terme, mais les conséquences doivent s'envisager sur le long terme !

Rien à dire non plus sur la qualité du matériel, les illustrations sont fort jolies et facilitent l'immersion. On retrouve aussi un bon paquet de "Kubenbois" et de dés.

La durée des parties est raisonnable avec environ une heure et demi, un peu plus si on joue à 5 certainement; mais le jeu est donc assez facile à sortir.

Bref, du tout bon !

Commentaires

Default