Ce jeu est sorti le 25 sept. 2012, et a été ajouté en base le 15 août 2012 par Elyshan

édition 2012
Par Michael Menzel
Illustré par Michael Menzel
Édité par IELLO et Kosmos
Distribué par IELLO

Standalone 2 extensions 4 éditions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

I’am legend !

C’est l’histoire d’un guerrier rachitique qui n’arrivait pas à se procurer un heaume, d’un nain aveugle et marathonien, d’un magicien qui gifle les pères de famille (à défaut de bifler les mères…) et d’une elfe accro à la potion de sorcière… (Rendons à César ce qui est à César, merci à Dric pour cette intro magnifique, à laquelle j’ai rajouté ma griffe quand même !).
Ainsi débuta la légende personnelle de notre petit groupe dans le monde d’Andor ! Et quelle légende !! A se taper sur les cuisses… Car oui, par chez nous Andor fait rire. Beaucoup. Le Roi Brandur y est pour quelque chose…
Le seul jeu de coop’ auquel j’avais accroché jusqu’à présent était « Space alert » (cf. mon avis sur celui-là…). Il y en aura deux désormais.
Nos deux premières parties ont été un vrai régal. Coopérer prend ici tout son sens, nul leader qui maîtrise mieux le jeu et la direction à prendre. Il faut bien être quatre pour calculer au plus juste. Parce que chez Andor c’est tendu. Oui Monsieur. Ca rigole pas avec les monstres. Eux aussi sont tombés dans la potion magique quand ils étaient petits.
L’auteur réussit le tour de force de prendre un background déjà exploité jusqu’à l’os pour nous pondre un truc immersif au possible et à la mécanique finement ajustée. Je n’ose même pas imaginer la prise de tête que ça a du être pour équilibrer les scénarios…
Le matos est tout simplement classe, beau… Le plateau réversible, les faucons, les boucliers, etc. un bonheur pour les yeux embués par les larmes de rire...

Ca faisait un moment qu’il n’y avait pas eu une telle ambiance autour de notre tablée. Une ambiance propre au jeu. Une fois de plus je constate à quel point chaque jeu génère sa propre ambiance. C’est presque émouvant quand on regarde de près les liens que ça crée avec les autres joueurs. Je sais pas vous mais moi maintenant des fois je me dis que la mort va arriver si vite qu’on aura jamais assez de temps pour jouer, pour découvrir tout ce qu’on voudrait tester.

Andor est un grand jeu, un jeu rare, un jeu qui donne envie de jouer encore et encore, qui ouvre de nouvelles perspectives, qui donne un coup de fouet à votre envie de jouer. Une vraie claque ludique. Il faut que je trouve une formule supplémentaire pour vous donner envie d’y jouer ? Iello a tapé très haut ce coup-ci.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default