Ce jeu est sorti le 5 févr. 2006, et a été ajouté en base le 5 févr. 2006 par Monsieur Phal

édition 2006
Par Reiner Knizia
Illustré par Franz Vohwinkel
Édité par Kosmos et Fantasy Flight Games
Distribué par Kosmos

Standalone 2 extensions 2 éditions
30,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

I♥BMC

Blue Moon City m'a fait un peu penser aux Aventuriers du rail. Les tous premiers tours, on se laisse diriger par le jeu, avec une impression d'être fortement dépendant du tirage des cartes.

En réalité, les possibilités offertes par les différents pouvoirs de celles-ci sont suffisants pour avoir pas mal de choix... en début de partie. Il faut donc impérativement bien aborder ses premiers tours.

La gestion de sa main est primordiale, et il vaut parfois mieux attendre un peu que de faire un coup en apparence super balèze, mais très coûteux en cartes. Car passer ensuite un tour "à blanc" peut être très douloureux.

Etant donné la faiblesse des bonus pour le joueur majoritaire, ce n'est clairement pas là-dessus que se fait la différence entre les joueurs, sauf peut-être dans une config à deux joueurs. Se faire un maximum de plans à deux, voire quelques uns tout seul, même si cela est un peu plus cher, me semble une des clés du succès, sachant que les meilleurs coups sont surtout offerts par les bonus dus aux constructions adjacentes.

Bien entendu, dans la même veine, la course aux écailles est un jeu dans le jeu primordial. Profiter de ce qu'un petit malin a amené deux dragons sur une tuile pour y placer un petit cube, pourquoi pas en faisant venir le troisième pépère, c'est toujours rentable, même si le cube en question ne fait pas franchement partie de son réseau.

Un excellent petit Knizia léger, que je rangerai amoureusement entre les Aventuriers du Rail et la Tour de Babel.

Nombre de parties : 3

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default