Sherlock Holmes - Détective Conseil

de Raymond Edwards, Suzanne Goldberg et Gary Grady
Sherlock Holmes - Détective Conseil
8.81 
439 avis

Description du jeu :

Sherlock Holmes Détective Conseil est un jeu d'enquête, à cheval entre le jeu de rôle et le jeu de société. Le jeu se présente sous la forme d'un classeur dans lequel se trouvent les règles de jeu, un... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 40,00 €

Holmes! Sweet Holmes!

Quand Arthur Conan Doyle créait le mythique duo Holmes/Waston, se doutait-il qu'il mettait au monde ce qui reste une référence, presque 130 ans plus tard, dans le domaine de l'écriture d'une histoire policière.

Comme beaucoup ici, cette lourde boîte est une référence de ma ludothèque.

Ici, pas de poussée de pions, pas de stratégie visant à anéantir son adversaire, pas de lancer de dés, pas de règles sans fin, pas de négociations mais de la lecture, beaucoup de lecture et de la déduction, beaucoup de déduction.

La première impression, lorsque l'on ouvre cette boîte de jeu, fait déjà apparaître un sourire aux lèvres tellement le matériel est raffiné. 10 livret en papier glacé (je pense), une belle grande carte présentant quelques quartiers de Londres, un répertoire, 10 feuilles de journal et un mince livret de règle.

La prise en main se fait en 10 minutes. 10 minutes de lecture de règle et l'on est parti pour des heures de "jeu".

Pour revenir sur ce que d'autres ont déjà décrit avant moi : l'objectif, en tant que compagnon d'enquêtes de Sherlock, est de résoudre des enquêtes dont Sherlock n'a pas le temps (ou l'envie) de s'occuper.

Chaque livret représente une affaire, introduite en 1 page ou deux, donnant quelques indices de base...et c'est tout ce que nous donnera le jeu pour nous lancer. Ce sera notre rôle d'exploiter ces premières infos pour aller questionner les différents protagonistes concernés sous la forme de lecture de paragraphe façon "Livre dont vous êtes le héros".

Et, pour éviter que ces enquêtes ne soient qu'un bête jeu de piste de paragraphes, ses créateurs ont disséminé des indices dans les journaux et des énigmes à résoudre dans les livrets.

A un point que l'on se prend vraiment au jeu, en tant qu'enquêteur, à analyser les pistes, les motivations, les alibis et les mensonges possibles.

La question qui revient régulièrement est "Est-ce encore un jeu"? Dans la mesure où effectivement, l'ambiance sera souvent à la sérénité et, pour ceux qui y joueront en groupe, à l'échange d'hypothèses, de spéculations et de déductions. Peu de chance de voir de la poilade genre party-game mais le sourire ne sera pas absent de la soirée non plus.

Il y a également une possibilité de jouer chacun pour soi et de voir qui résout l'affaire en premier (ou fait le plus de points) mais cette option est pour moi totalement dispensable. Un peu comme si on réunissait plusieurs joueurs dans une salle pour jouer chacun dans son coin (qui a dit LAN-party? :-) ). D'autre part, cette manière de jouer demandant de se passer le livret, les journaux, etc...tour à tour, les parties risquent de perdurer au-delà du chant du coq.

On pourrait pointer une difficulté inégale parmi les affaires (certaines très évidentes, d'autres plus ardues) mais c'est un aspect peu dérangeant. Les joueurs ne seraient pas heureux s'ils rataient ou réussissaient systématiquement chaque enquête.

Les pinailleurs ergoteront sur la rejouabilité étant donné qu'il n'y a que 10 enquêtes et je répondrais que depuis, d'autres enquêtes ont été ajoutées et qu'une fois que l'on aura fait le tour de celles-ci, à moins de rusher toutes les enquêtes sur une seule semaine, il sera possible de relancer les premières enquêtes en ayant à peu près oublié la solution.

En fait, Sherlock Holmes Detective Conseil est un peu comme un bon Whisky. Il se savoure à petites doses espacées de sorte que l'on y revient à chaque fois avec plaisir.

Plus récemment, Carlton House introduisait un élément "Manoir" orientant le jeu dans un domaine type "Murder Party" et Queen's Park donne une affaire répartie sur 3 jours où le temps est compté et les indices disponibles sont limités par celui-ci.

Tout au plus pourrait-on pinailler sur la moindre qualité des journaux des extensions (une seule face et un aspect plus "photocopie") qui est la raison pour laquelle je ne mets pas le maximum.

Hormis ce point, s'il y a bien un jeu que je recommande sans restrictions, c'est bien celui-ci

A bientôt

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default