Hibernatus

8,0

Après une partie calamiteuse de la Vallée (où pourtant j'avais senti une sorte de genre de frémissement potentiellement marrant dans le fond là), le jeu n'était pas complet et une joueuse pas du tout au jeu et elle le faisait sentir, j'avais décidé que de toute façon c'était un vieux truc dépassé, que dans le genre je préférais Evo et que décidemment je n'aimais pas les jeux de BF.

Faux et archifaux, j'ai eu l'occasion de rejouer depuis à ce grand jeu préhistorique mais décidemment bien conservé, cette parodie délirante de Risk (et d'ailleurs j'ai eu l'occasion d'apprécier d'autre jeu de BF donc 0 pointé à ma première impression). C'est un excellent jeu, où les mécanismes sont simples mais ultra efficaces (la gestion de la bouffe, des femmes ou encore la difficulté à passer l'hiver), et où les premiers hommes, complètement soumis aux caprices (donc pas mal de hasard mais justifié) de marâtre nature, peuvent parfois tirer partie de la mort d'un mammouth... quand ce n'est pas un tigre à dents de sabre qui les boulotte.

On peut avoir peur du temps nécessaire pour achever une partie. Mais la loi du plus fort jouera pour éliminer (c'est un vieux principe comme on n'en fait plus trop) les plus faibles, et les plus forts pourront coloniser le monde, découvrir le feu, l'écriture, et l'eurovision.

Et une mention spéciale aux dessins de Gérard Mathieu !

Tout petit détail qui me chiffonne, l'agriculture est un peu prématurément inventée ici, et elle vient plutôt du Croissant Fertile. Mais le mécanisme associé est tellement intéressant

Commentaires

Default