Ce jeu est sorti le 21 mars 2005, et a été ajouté en base le 18 janv. 2005 par 20.100

édition 2005
Par Franz-Benno Delonge
Illustré par Victor Boden
Édité par Zoch
Distribué par Gigamic

Standalone 2 éditions

Hey Man, y a beaucoup de monde sur ton bateau

On a beaucoup comparé Manilla et Niagara à leur sortie. Forcément, même éditeur, même format, date de sortie assez proche et un thème mouillé tous les 2. J'avoues que j'étais plus attiré par Niagara et que j'avais délaissé ce Manilla à cause de sa réputation de jeu de dé.
Finalement, après une (grosse) déception avec Niagara, je me suis laissé tenté à Noel par le trafic de jade et autres marchandises d'origine douteuse (à tel point qu'on les nomme bleu, vert, jaune et cacao par moment...).

Et franchement, ce jeu sans prétention est une réelle bonne surprise. Certes, c'est un jeu de dés, mais c'est un jeu de dés qui s'assume. Si les dés sont contre vous, c'est parce que vous avec mal choisi votre placement. Bref, avec un peu de stats, il est possible si on le désire de minimiser les risques (et les gains), et quand on prend des risques, on le sait et on assume. Et quel plaisir quand un coup improbable sort (du genre deux 1 qui amène les 2 bateaux sur vos pirates alors que les autres joueurs étaient persuadé qu'ils termineraient au port). Bref, ça crie, ça jubile, ça rale en se plaignant que c'est nul de tout pourri toute cette chance. Mais même ces joueurs en redemande (il faut bien se venger).
Bref Manilla réussit l'exploit d'amener un petit casino dans votre salon, sous des airs de petit jeu sympa. Et au final, le thème, même léger, c'est plus sympa que de juste lancer des dés, ou de voir une bille tourner sur une roulette.

Manilla : notre coup de coeur de Noel et du début de l'année.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default