Ce jeu est sorti le 28 mai 2005, et a été ajouté en base le 12 déc. 2006 par Monsieur Phal

édition 2006
Par Vincent Everaert
Édité par Jactalea
Distribué par Jactalea

Standalone
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Hex Toy

Au pays de l’abstrait, dans la catégorie des jeux d’empilement – notez bien que j’ai mis un p – il en est un, tout gainé de latex, rouge et noir, qui doit émoustiller les amateurs de X (puissance 2) et ceux, c’est sûr, dont les zones érogènes se situent au niveau du cortex cérébral : les obsédés des 69 de la réflexion et d’empoignades purements abstraites.

Exxit est le symétrique de Zertz. Ou l’inverse. Et réciproquement.
Les deux forment la paire. Jusque dans les noms de baptême. Qui redoublent les consonnes à 10 points.
Les X à l’intérieur. Les Z à l’extérieur.
C’est dire si ils sont complémentaires, ces deux là. On aimerait presque les avoir dans la même boite !
L’un dépeint un monde en érosion, rongé par le vide. L’autre surgit du néant et enfante deux monades nomades.
Rouge et Noir. Yin et Yang.

Exxit est une merveille d’invention. L’attirance des piles et leur distribution. Les exclusions à la lisière du monde, prélude à son expansion. Une horlogerie de rouages hexcentriques qui en première lecture, il est vrai, ne se laisse pas facilement appréhender, mais qui réserve au pélerin bien des béatitudes. Le clou, cette fameuse planchette japonaise. Egarée dans la création de Shiva, elle est l’oeuvre du malin !
Gare ! Si jamais vous posez le pied là-dessus, vous voilà parti dans une boucle infernale !

Thumb up ! mister Everaert !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default