Gross bonheur la guerre !

9,4
Réveil de l'Ours

Wargame léger/ jeu de plateau velu = warteau de top qualité !

LE MATERIEL
Le matériel est de première qualité, encore plus pour un wargame qui souvent se définit par son austérité visuelle. Ici on a droit à des plateaux d'une qualité irréprochable, détaillés mais très lisibles pour jouer, un régal. Les unités ne sont pas en reste : on a droit à des pions bien épais, très lisibles, cohérents et équilibrés en respectant le côté historique du thème.
Le casier de rangement est bien pensé et permet d'accueillir sans problème les extensions Solo et Générateur de missions en plus du jeu de base.

LE JEU
Tout est fait pour donner envie de jouer rapidement : la règle est rédigée de manière progressive avec des scénarios associés, la mise en place du jeu est précise et efficace.
On se lance donc rapidement sur le premier scénario qui met l'ambiance sans s'encombrer des règles avancées : on voit les concepts de base du jeu et on se les approprie au fil de la partie.
Il est également possible de jouer à 3 ou 4 dans certains scénarios.

Autant certains wargames se perdent et complexité pour mettre en scène des faits historiques, autant ici tout est fait pour s'affranchir de ce qui est fastidieux : pas de gestion du ravitaillement, des communications, du moral, etc. Ici, on joue 1 action, puis l'adversaire joue 1 action et ainsi de suite jusqu'à ce que toutes les unités ont été utilisées. Un système de points d'action permet de continuer à agir avec une unité tour après tour, jusqu'à ce qu'elle ne le puisse plus. Des actions de groupe sont possibles, mais l'issue est l'épuisement rapide de plusieurs unités.
Des points de commandement modélisent le QG et la chaîne de commandement qui aide ses hommes et qui s'amoindrit au fil des pertes humaines, ces points permettent diverses options comme faire agir à nouveau une unité épuisée.
Les déplacements tiennent compte des possibilités techniques (camions, véhicules chenillés), du terrain traversé, des divers obstacles (mines, barbelés), sans compliquer inutilement le déroulement du jeu.
Les combats sont résolus en faisant la somme de 2 dés à 6 faces auxquels on ajoute la caractéristique utilisée, la valeur obtenue est comparée à une valeur de défense. Suivant le type d'unité, l'attaque est plus ou moins puissante : un char est bien plus résistant qu'une cible non blindée, l'angle d'attaque est pris en compte, la portée également.
Les dégâts sont gérés par des pions piochés au hasard : ils modélisent le moral des troupes qui subissent une attaque et provoquent diverses troubles allant de l'immobilisation jusqu'à une rare destruction immédiate, un deuxième dégât étant quoiqu'il en soit fatal.
Des cartes permettent d'introduire de l'incertitude dans les possibilités adverses : double action, tir d'artillerie venant de l'extérieur, relances.
La gestion des unités cachées nécessite de noter secrètement leur position, seule solution contre un humain, cette gestion est nécessaire pour vraiment profiter de l'effet de surprise et du du réalisme des situations.

Chose intéressante : la règle est régulièrement améliorée et précisée au fil des nouvelles sorties : de cette manière, l'ancien jeu est jouable avec les tweaks proposés sans forcément réinvestir (et sur le forum BGG on peut avoir la primeur de certaines règles qui vont être officialisées).


Deux points à améliorer pour passer à la note maximale :
- la force de la règle est aussi sa faiblesse : afin de simplifier l'approche du jeu, les règles sont rédigées sous forme de pas-à-pas, ce qui fonctionne très bien quand on apprend le jeu. Par contre, une fois qu'on maîtrise la chose, il est fastidieux de retrouver telle ou telle règle : il serait utile de fournir avec le jeu une règle complète par thème, une sorte de règle avancée.
- il n'y a pas de matériel fourni pour la gestion des unités cachées alors que c'est un des ressorts du jeu : des feuilles sont imprimables ici et là, mais l'outil le plus intéressant (feuille passée à la plastifieuse pour l'utiliser avec un feutre effaçable) doit être fabriqué pour en bénéficier : on pourrait envisager un tableau par joueur sous lequel placer la carte utilisée pour la partie afin de ne pas multiplier le matériel.


CONCLUSION
Conflict of Heroes est un jeu accessible pour qui cherche un jeu type wargame sur le thème de la seconde guerre mondiale, de très bonne facture et qui offre un nombre conséquent de missions rejouables dont la complexité est progressive. La durée des parties permet d'inverser les rôles pour une revanche ou jouer une campagne sans espacer les parties.
Un jeu qui m'a réconcilié avec le wargame !

Commentaires

Default