Caylus

Caylus

Édition 2005
Par William Attia
Illustré par Arnaud Demaegd
Édité par Ystari Games
2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
120 min
Temps de partie
35,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu
rafpark
Tric Trac team
10,0
Un jeu comme je les aimes
Docteur Mops
Tric Trac team
8,0
Caylus j'arrive en retard

Goa+Puerto Rico+Kateydral+Amun Ré...

10,0

Caylus est un excellent jeu de gestion à l'allemande qui reprend et recombine des mécanismes issus d'une pléthore de jeux : la construction avec ressources de Kateydral, les enchères +3-3 de Amun Ré, la progression sur des axes de développement de Goa, l'utilisation d'une grande variété bâtiments de Puerto Rico, la combinaison de bâtiments de Sankt Petersburg.

A la lecture des règles indigestes, on se demande si l'auteur n'a pas voulu trop en faire : tout est touffu, il y a plein de petits détails, etc. A l'instar d'un jeu de Martin Wallace, on est surpris par la fluidité du jeu à peine commencé. Le système mise sur l'insatisfaction : on convoite une case ou une action qu'un joueur précédent nous ravit. Il faut sans cesse choisir, choisir est renoncer, il faut s'adapter, ramer, ramer, ramer... Le jeu dégage assez vite une très grande richesse, il y a de multiples stratégies possibles, qui ne peuvent absolument pas être explorées en une partie.

Je mets 5 car il y a longtemps qu'un jeu d'une telle profondeur n'est pas sorti, pourtant j'ai quelques réserves :
- le matériel est un peu cheap. Les illustrations sont moches mais très fonctionnelles, comme dans Im Schatten des Kaisers. Cependant, les textes en filigrane des bâtiments n'apportent vraiment rien d'autre q'une surcharge inutile. Les pièces d'or sont rebutantes et peu pratique. Quitte à miser sur l'aspect fonctionnel, le matériel n'est pas encore assez sobre.
- le jeu me semble trop long. 3h au bas mot, plus à 5. Nécessitant une concentration supérieure à Age of Steam, le cerveau (en tout cas le mien) surchauffe assez vite et les tours, pouvant être répétitifs, s'enlisent.
- A termes, il faudra voir si la stratégie Château-faveurs n'est pas LA stratégie gagnante entre toutes, provoquant un déséquilibre.

Mais ne boudons pas notre plaisir, c'est véritablement un excellent jeu. Avec Struggle of Empires (plus fun, plus de hasard) et Age of Steam (aussi sérieux, moins foisonnant et peut-être plus court), il rentre dans mon top 3 des jeux "longs".

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default