Ce jeu est sorti le 6 juil. 2011, et a été ajouté en base le 6 juil. 2011 par Monsieur Phal

édition 2010
Par Kasper Aagaar et Christian Marcussen
Illustré par Chris Quilliams et Ben Nelson
Édité par Filosofia et Z-Man Games
Distribué par Asmodée

Standalone 1 extension 2 éditions
50,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Gare à ne pas vous retrouver en sloop !

Ce qui risque bien de vous arriver si comme moi, vous devenez la cible belle et grasses des vils flibustiers des Mers des Caraïbes.

Bon, Fortunes de Mer c'est du beau gros jeu dégoulinant de thème et de matos splendide, de magnifiques dés gravés dans l'ambiance cradoque des pirates. Les mécaniques sont variées et sympa, l'ambiance est au rendez-vous, et le jeu ne passe pas loin du Pouic Hilare.

Malheureusement sur seule partie que j'ai faite jusqu'à présent, j'ai trouvé le jeu "marchand" bien moins stimulant que le jeu "pirate".
C'est bien beau d'intégrer deux gameplays asymétriques mais quand un consiste à pourchasser les galions bourrés d'or, à lancer les salves de canons et de se lancer à l'abordage avec sa meute de loups de mer, et que l'autre consiste à faire une collecte de carte un peu plan plan et très hasardeuse, ça coince un peu je trouve. A propos du hasard y'en a. Plein. Partout. Mais ça ne m'a pas gêné comme ce fult le cas dans Runewars par exemple. Sans doute parce que j'adhère davantage au thème. Mais quand bien même, hop! un pouic de moins.

Le second gros soucis pour moi est la durée du jeu. Non pas que ce soit démesurément long (compter 3h~3h30, de la rigolade comparé à un Twilight Imperium ou Britannia), mais on attend beaucoup son tour. Et oui, pendant que certains s'éclatent littéralement les flancs à coups de poudre noire, les autres poireautent 10mn, voire plus. Et attendre son tour 15 minutes pour piocher 6 cartes marchandises qui ne nous intéressent pas, au bout d'un moment ça use.
Et je ne dis pas ça (uniquement) parce que je me suis retrouvé envoyé par le fond au terme de la deuxième heure.

Dans l'ensemble, on a quand même bien rit. Mais certaines mines étaient devenues bien grises sur la fin de partie et le gagnant fut celui qui se sera le plus ennuyé. C'est quand même un peu gênant. Du coup, l'envie de rejouer n'est pas trop au rendez-vous. En tout cas pas tout de suite.

Pour détendre atmosphère, blague anglophone:
What is the pirates favorite letter?

ARRRRRRRRRRRRRHHHHH!!!!

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default