Ce jeu est sorti le 5 avr. 2011, et a été ajouté en base le 5 avr. 2011 par Monsieur Phal

édition 2011
Par André Bonnet
Édité par (auto Production)

Standalone
60,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Formulidable !

Une seule course à mon actif jusqu'à présent mais l'envie d'entamer la seconde est bien présent. Au risque de répéter ce qui a déjà été écrit à ce sujet, les règles sont assez indigestes de par leur organisation. Quelques exemples supplémentaires n'auraient pas été superflus. Cela dit, il est logique qu'un jeu de simulation de ce type induise une certaine complexité et qu'assimiler toutes les règles en une fois semble utopique.

D'un point de vue de l'accessibilité, c'est sûr que le jeu fait un peu peur à l'ouverture de la boîte. Un petit carnet bourré de tableaux assez compacts récapitule les éléments à prendre en compte pour la construction de la voiture, les événements de course et plein d'autres choses encore. Passé ce premier frisson et une fois lancé dans la pré-saison, on se rend vite compte qu'une bonne partie des informations qu'on y trouve sont assez évidentes à interpréter. Pour le reste, et après une course à peine, on commence déjà à y voir beaucoup plus clair.

Le point le plus positif à mon sens, c'est le sentiment d'immersion total dans le monde de la F1. En début de saison, on se bat (aux enchères) pour obtenir une voiture et un pilote de niveaux acceptables; ensuite on entame le développement du bolide. Avant même l'entame du 1er Grand Prix, la pression est déjà là pour tenter de marquer quelques points précieux en début de saison.
Idem au niveau de la course, Les dépassements, les arrêts aux stands, la pluie, les casses moteur,... Tel un Jean Todt perlant des gouttes de sueur à chaque événement de course, j'étais vraiment scotché à ma télémétrie et au suivi de la concurrence.

Le plus gros défaut du jeu, qu'on ne peut évidemment pas imputer à son auteur mais simplement à la cohérence avec un jeu de pure simulation, c'est qu'une fois éliminé, le pilote concerné n' plus qu'à se croiser les bras en attendant la fin de la course. Qui plus est, dans une partie à 3 joueurs, la fin de la course perd de son intérêt dès qu'un pilote est dehors puisque seuls deux concurrents se partagent encore la piste. Une suggestion dans cette configuration : donner la gestion d'une écurie de deux F1 à chaque joueur.

En résumé, le jeu gagne vraiment à être découvert, probablement optimal dans une configuration avec un maximum de pilotes. Pour ma part, j'ai créé un fichier tableur afin d'automatiser les divers éléments d'inter-course à prendre en compte, ça permet de ne rien oublier.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default