Fire ying yang

7,1
On connaît peu les jeux de l'éditeur HElvetiq ( d'où vient il ? me demande t'on ...), mais j avoue que le peu que j ai eu entre les mains ne m'a pas poussé spécialement à aller plus loin. Ce zen master est magnifique avec un design digne des maîtres japonais du design ludique : Oink games. Il s'agit d'une boite d 'allumette avec grattoir en relief et cartes étudiées (là, le rapport avec le titre ???? mais il s'agit du parti pris de la gamme qui en contient plusieurs). Le jeu n'est pas mauvais. Il s'agit, l'air de rien, de la réédition de Ying Yang (sa dualité noir /blanc avait un sens)puis Fifty Fifty (avec des lunes???)(voir avis) de Reiner Knizia, un petit jeu de majorité ou le plus fort prend une couleur et le plus faible une autre, le tout étant d'équilibrer.... Rien de neuf donc si ce n'est son excellent visuel. Beau, et bon.

Commentaires

Default