Finstere, c'est de la galette!

8,0

Ce jeu est mon coup de cœur d’Essen 2003. C’est un des rares jeux qui arrive à réunir ambiance et tactique, pour s’en rendre compte il suffit de voir une tablée de Finistere Flure. Tantôt sérieux, tantôt hurlant «Aaargh, au monstre !!!» les joueurs prennent un plaisir évident qui tient à la fois au thème, au matériel et au coté prédictif du jeu. Finistere Flure n’est certes pas très stratégique mais une fois que l’on à compris l’algorithme de déplacement du monstre les coups tactiques pleuvent. C’est réjouissant de faire coucou au monstre pour l’attirer vers une proie plus proche de lui. Méfiez vous car certains joueurs -surtout dans la première partie du jeu- n’hésitent pas à effectuer des missions suicide et se jeter dans la gueule du loup rien que pour vous embêter, les vilains! Le dernier joueur à déplacer un personnage est donc privilégié, ce n’est pas un défaut, il faut juste penser à en tenir compte. Comparé à Roborally dont la mécanique est semblable, le jeu gagne en fluidité et en rapidité. Un joli coup de la part de Friedmann Friese qui confirme sa notoriété croissante.
A mon avis Finistere Flure réussi l’équilibre idéal entre plaisir, accessibilité et intérêt ludique. Nul besoin d’attendre Halloween pour vous l’offrir !
2003

Commentaires

Default