Ce jeu est sorti le 6 avr. 2003, et a été ajouté en base le 6 avr. 2003 par Docteur Mops

édition 1983
Par Philippe Mouchebeuf
Illustré par Mauro Moretti
Édité par International Team

Standalone 4 éditions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Fief, définition : frustration complète

Alors Fief est le genre de jeu que je déconseille aux personnes n'aimant pas la frustration.

Malgré des règles qui semblent complexes, la mécanique est au final bien simple. Il faut conquérir des territoires religieusement et militairement et avoir le plus grand royaume possible. Des jeux d'alliances pouvant nous faciliter la besogne. Ça, c'est pour faire simple.

Des systèmes d'alliances assez intéressant va vous permettre de monter des conspirations envers les autres royaumes, le mariage arrangé est parfois nécessaire pour qu'une princesse devienne reine et ainsi gagner la partie avec son roi. Mais là, comme vous vous y attendez, vous devrez voir les foudres des autres adversaires qui vont tout faire pour vous couler. Et c'est très facile! Du moment où un joueur se démarque en vainqueur, tout le monde se jette dessus comme des charognards. Reste plus qu'à ramasser les miettes pour tenter d'être premier (laissant au passage le monarque déchu à une figuration insoutenable - Frustration lvl 1)

Ne nous laissons pas abattre, continuons la partie, les choses avances tranquillement avec notre figurant qui fait un peu la gueule, on le comprend (le joueur qui avait la reine n'a pas trop perdu dans la transaction - t'inquiète pas mon amour je t'attaquerais pas - Merci pour le RP les gars). On va pouvoir élire un Pape! Élément important de ce jeu! Parfais! Ah ouais non car voilà une carte action... qui assassine le meilleur candidat dont le joueur avait tout fait depuis le début pour acquérir ce pouvoir (Frustration lvl 2). Du coup, égalité dans les votes, il n'y aura pas de Pape cette partie...

La partie continue alors, tout le monde est à bout de souffle... je me démarque cependant à moi tout seul, discret dans mon coin j'avais réussi à consolider mes forces... seul obstacle à ma réussite? Deux joueurs qui forment une alliance... Mince alors! Retournement de situation... c'est sans compter les événements aléatoires qui surviennent à chaque début de tour... Famine et peste déciment mes adversaires... me laissant seul face au pouvoir avec comme seule barrière les cadavres de mes ennemis... (Frustration lvl 47854795).

J'ai décidé de laisser tomber la partie (à la joie non dissimulée de mes convives) malgré ma victoire évidente... Je ne vois vraiment pas le fun à jouer pendant des heures à un jeu pour qu'au final désigner un vainqueur par défaut car les autres sont morts par coup du hasard ou parce qu'ils gagnaient trop vite. Laissant gagner au final celui qui n'a plus assez d'obstacles devant lui que pour l'arrêter.

Si cette description vous a donné envie d'y jouer c'est que vous aimez la frustration mais c'est vraiment pas pour moi.
 Les plus
 Les moins
Fun

 Voir d'autres avis...

Commentaires (6)

aleph71
aleph71
Je suis un amateur de jeux abstraits et de kubenbois et d'habitude peu adepte des jeux aléatoires mais pourtant J'adore faire une partie de Fief. C'est une expérience ludique plus proche du jeu de rôle que du jeu de société et fief est à ce titre une pure merveille car sa fluidité et sa simplicité rendent le jeu très immersif. Par contre je suis moins conquis par un Risk où les jets de dès successifs et permaments et le côté prévisible finallement des différents mouvements des joueurs ainsi que les longs temps d'attente à regarder les autres joueurs balancer les dès rendent le jeu plus pesant, plus mécanique et du coup beaucoup moins immersif. Je comprend cependant parfaitement votre avis et d'ailleurs beaucoup de mes amis n'aiment pas ce jeu pour les mêmes raisons. Je rajouterais que je prends un plaisir immense à jouer de temps en temps à Fief mais que je m'en lasserais probablement si il devait ressortir trop souvent et il me parait inconcevable de faire plusieurs parties consécutives sous peine d'overdose !
Chips
Chips
Je ne peux qu'approuver Florent : quand on joue à Fief il faut savoir mettre son "ego de joueur" de côté et accepter les coups du sort, les traîtrises au dernier moment, la peste qui s'abat sur votre Dame que vous venez de sacrer "D'arc" et qui aurait pu vous offrir un avantage conséquent dans la partie, le mauvais temps qui vous coûte un tour de déplacement dont votre adversaire profite pour se renforcer alors que vous vous apprêtiez à assiéger son château...
Mes joueurs n'aiment pas l'aléatoire, les règles touffues et les jeux qui durent trop longtemps, et pourtant Fief ressort régulièrement et c'est toujours un plaisir pour tout le monde pour la simple raison que nous sommes, 3-4h durant, plongé en plein Moyen-Âge !
Le côté frustrant se réduit tout de même pas mal avec quelques parties derrière soi, une fois qu'on prend en compte le côté aléatoire (et qu'on oublie la victoire en solo, dahu rarissime par chez nous).
florent202
florent202
merci Chips pour ce commentaire, ca me fait chaud au coeur j'aime tellement Fief que je ne supporte pas les critique pour ce jeu !! si vous etes sur Lyon je ferai bien une joute de fief avec vous !!
Chips
Chips
Haha il a quand même ses défauts mais j'avoue volontiers qu'ils passent à la trappe quand on est dedans, surtout au vu des souvenirs qu'il crée (Dans mon groupe la bataille de St-Médard est devenu un souvenir historico-ludique !). Malheureusement je suis sur Mulhouse, il va donc être difficile de croiser les lances :/
florent202
florent202
sssssssssssssniffffffff ! bon jeu !!!!
florent202
florent202
ce que vous d'écrivez ce n'est pas vraiment faut !! et pourtant je suis le fan absolue de Fief, mais je crois que vous n'avez pas compris le sens du jeux ! personnellement quand je joue a Fief si vous jouez comme un cubiste qui calcul tout ou un joueur de jeux d'echec vous serez forcement décu par le jeu Fief, quand je joue a Fief, je m'en fou de gagner de perdre, en fait je vis une grande aventure, bien sur que j'essaye de gagner !!! mais peu importe ce qui compte avant tous c'est l'immersion, comme au temps du moyen age les batailles sont aléatoires, c'est pas forcément le plus fort qui gagne ! comme au moyen age il y a des calamités on y peut rien !! et puis les négociations ca m'éclate d'ailleurs depuis Fief plus personne au jeu ne me fait confiance, je suis le pourri par excellence !!!! je promet tout et n'importe quoi et je ne tiens jamais mes promesses !! bref pour moi FIEF sera toujours un jeu a part
Default