Ce jeu est sorti le 1 déc. 2011, et a été ajouté en base le 26 juil. 2011 par Docteur Mops

édition 2011
Par Antoine Bauza
Illustré par Joël Picksel, Nicolas Fructus et Yuio
Édité par Matagot et Bombyx
Distribué par Rexport, Asmodee, Pegasus Spiele, Asmodee, Asmodee, Asmodee, Asterion, Hobby Japan et REBEL

Standalone 1 extension 2 éditions
37,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Faut pas pousser quand même !

Takenoko bénéficie d'un joli matériel qui donne immédiatement envie de jouer. Les bambous qui poussent sur le plateau de jeu sont du plus bel effet et collent bien à un thème très attractif. Le plateau de jeu s’agrandit progressivement quand les joueurs choisissent d'agrandir le jardin en ajoutant une tuile hexagonale à la manière de bon nombre de jeux comme Tikal ou Les Colons de Catane par exemple. Le paysage prend forme sous les yeux des joueurs. Cette manière graduelle de constituer un plateau de jeu reste pour moi toujours aussi motivante et agréable à l’œil.
Les mécanismes sont simples et les tours s’enchaînent avec fluidité.
Hélas le jeu n'est pas exempt de défauts.
On ressent parfois un peu trop cruellement le hasard dans la pioche des objectifs. Certains peuvent être même réalisés au moment même où on les pioche ! Les adversaires peuvent aussi vous aider involontairement à les réaliser. On regrettera également le peu d'interaction autour de la table. Tout cela paraît très léger mais reste toutefois toujours agréable à jouer.


Takenoko est une course au objectifs assez stimulante qui s'adresse clairement à un public familial. Dans sa catégorie on pourrait même dire qu'il n'a pas démérité son As d'or. L'originalité de sa présentation au service d'un thème porteur plaide en sa faveur. Il ne décevra pas forcément les gros joueurs mais pourra facilement les lasser ou quelquefois les irriter par un côté faussement tactique qui se révèle dés les premières parties.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default