"Façon Braudel svp"

Un jeu old school, un jeu qui sent un peu le vieux carton et l'édition cheap des années 80', un jeu jusqu'au bout des ... C'est un jeu qui est encore sur ma table actuellement. Difficile de dire si le jeu est bon ou mauvais sans tomber dans les stéréotypes du "c'était mieux avant" ou du "c'est quant même mieux maintenant" pour finir par un consensuel "c'est une affaire de génération et de goût".

Les règles sont à deux niveaux (plus qq variantes). Le niveau basique est déjà pas mal copieux, et je n'ai jamais compris où se situait la difficulté d'ajouter les qq règles supplémentaires (dont les calamités) de la version dite intégrale (c'est bientôt l'été). Ce qui dessert les règles : leur édition. Ben oui, avec les productions actuelles ont perd l'habitude lire des feuillets en bichromie (noir et bleu) sans trop d'exemple ou de photo de parties en cours. Faut dire aussi que c'est pas toujours bien rédigé/traduit, disons que c'est un comme les Demeures de l'épouvante. Ce manque d'ergonomie se traduit par un rejet. Il vaut mieux commencer avec un qq qui connaît bien la règle, c'est moins rébarbatif. Je vous conseille de fabriquer des aides de jeu pour les joueurs. Je conseille aussi au joueurs aguerris de consacrer un peu de leur temps de jeu à gérer les phases.

Le matos est à la hauteur des ces années là. La carte montée très lisible (très verte et bleue aussi). Les pions sont justes fonctionnels mais, leitmotiv, pas du tout ergonomique : c'est du carton fin (remplacer les par des morceaux de bois puisqu'on en trouve maintenant dans les boutiques). Le carton fin tue les doigts, énerve les joueurs dépourvus de motricité fine, s'envole. Et, si vous tombé d'occasion sur une version "unpunchée" .... munissez-vous d'une bonne paire de ciseaux (je ne sais avec quoi les éditeurs précoupaient les planches de pions dans les années 80, mais pour le coup c'est un peu l'âge de pierre).

On critique souvent ce jeu pour sa longueur, et pour le temps que l'on a à attendre son tour (cela dit, et ça à rien avoir, mais allez revoir les parties du championnat du monde d'échecs). Il est précisé dans les règles quelles sont les phases simultanées : jouez-les en simultané, cela fait gagner un temps précieux.

J'aime particulièrement la phase de commerce à partir d'échanges des matières premières, échanges dans lesquels peut se glisser une calamité.

J'aime l'idée que plusieurs civilisations puissent cohabiter dans une même zone.

J'aime la gestion de l'expansion entre pions population, pions cités et ressources du trésors. L'équilibre est toujours fragile.

J'aime l'ambiance diplomatique autour de la table.

J'aime la possibilité de jouer plusieurs stratégies.

J'aime moins les idées évolutionnistes et diffusionnistes qui structurent le jeu.

Evidemment, il y a vraiment mieux maintenant (clash of culture par exemple), mais si vous en avez l'occasion essayez-le. Imaginez : vous êtes devant l'armoire (la pièce) à jeu d'un collègue. Parmi les nombreuses boîtes, votre œil est attiré par le bleu méditerranéen de la boîte de civilisation. et bien faites-vous plaisir et faites plaisir à votre collègue (aussi).