Ce jeu est sorti le 29 juin 2012, et a été ajouté en base le 13 juin 2012 par Monsieur Phal

édition 2012
Par Marcel-André Casasola-Merkle
Illustré par Michael Menzel
Édité par Hans im Glück et Filosofia
Distribué par Asmodee

Standalone 2 éditions

Exploration optimisatoire

Avec Michael Menzel au pinceau, Santa Cruz bénéficie de toute évidence d'un visuel très attrayant, dans la lignée des Piliers de la Terre, Cuba et tant d'autres. Le matériel, le plateau et les cartes sont irréprochables et totalement fonctionnels.

La règle est claire et très accessible pour un jeu où la dimension tactique est relativement élevée et la thématique assez faible.

Il s'agit donc de faire un grand écart cérébral pour à la fois remplir les conditions d'un maximum d'objectifs que l'on soupçonne nos adversaires de posséder, et à la fois réaliser et déclencher le décompte de ses propres objectifs dans le bon timing pour surprendre le plus d'adversaires possible (au moins un ça serait bien).
Le tout en optimisant, évidemment (gestion de sa main de cartes déplacement, cases aidant à remplir plusieurs conditions conjointes, points secs etc.)

Les objectifs sont je trouve assez déséquilibrés en terme
- de discrétion : avec certains impossible de cacher son jeu, avec d'autres c'est difficilement détectable en première manche
- de points rapportés : les multiplicateurs géographiques sont très avantageux, on peut facilement scorer 15 (et là encore en première manche c'est plus discret que les ressources...)

Ce point est plus ou moins balancé par le changement de main entre les deux manches, le joueur en tête ayant le désavantage de repartir avec une main non choisie.

Jeu plaisant, sans être exceptionnel à mes yeux.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default