Ce jeu est sorti le 5 juin 2012, et a été ajouté en base le 5 juin 2012 par Monsieur Phal

édition 2012
Par William Attia
Illustré par Arnaud Demaegd
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 4 éditions
Illustration haut boutique Tric Trac
Version disponible
35,95€ 39,90€
 Rajouter au panier cette version alternative
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Excéllentisime !

Après quelques parties, je peux enfin écrire un avis sur une des genèses du jeu de société moderne. Je considère qu'il faut quand même quelques parties avant de pouvoir poster un avis conforme et réaliste.

Caylus est aujourd'hui considéré comme un des pères fondateurs du placement d'ouvrier. On observe ainsi des ressemblances avec maintes jeux "plus moderne" : La cathédrale de Troyes proche du chateau de Caylus, les avancées technologiques de Tzolkin ressemblant au faveur du roi ou encore le placement d'ouvrier sur les édifices adverses (les actions secondaires) du plateau art nouveau de Bruxelles rapportant des avantages ressemblant à la pose d'ouvrier sur des bâtiments adverses donnant des points de prestige.

Ce jeu a ainsi la saveur d'une bonne bouteille de vin bonifié par les années. Tous les sens ludiques en sont exaltés. On sent un équilibre vraiment travaillé, chaque option peut ainsi emmener à une victoire.

Le thème du jeu, le Moyen Age avec Philippe le Bon et le village de Caylus n’est vraiment pas présent au cours de la partie occulté par la part calculatoire.
Ce jeu ne conviendra pas à tous les types de joueur vu sa longueur (près de 2h pour 4 joueurs) et ses nombreuses possibilités. On remarquera aussi le nombre élevé de phase de jeu, 7 au total qui pourrait surement égarer le joueur débutant.

On notera ainsi l’absence d’une carte d’aide de jeu résumant les différentes phases de jeu et une fiche d’aide résumant les fonctionnalités, les couts et les points de prestiges gagnés des différents bâtiments. A mon sens, ceci constitue un (des seules) point négatif important qui aurait pu être corrigé vu le nombre de réédition effectué.

Niveau design, on reste sur du basique, du cube en bois, des tuiles de bâtiments classiques et un plateau sommaire mais informatif. Ca ne laisse pas des paillettes dans les yeux mais ca reste correct vu l’âge du jeu.

Donc pour conclure, un jeu difficile, prenant mais pas forcément adapté aux joueurs débutants. Un chef d’œuvre ludique qui satisfera sans problème les amateurs de gestion calculatoire…

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default