Etonnant!

sur Dvonn
10,0

Encore une superbe réussite de Kris Burm ! Un mécanique astucieuse pour un jeu riche et accessible. Ici trois tendances s’amplifient avec la partie, la réduction du terrain, l’immobilisme des grandes piles au fur et à mesure qu’elles s’élèvent, la difficulté de rester connecté à un Dvonn alors qu’il y réduction du terrain.
Au début la tendance naturelle est de se constituer des grandes piles mais très vite le jeu apparaît extrêmement versatile, une pile peut être à la merci d’un simple pion et passe à l’adversaire avec une facilité enrageante. A Dvonn rien n’est perdu d’avance et il est courrant que la situation se retourne complètement à la fin. La partie peut même se perdre sur le dernier coup que vous avez joué car vous êtes forcé de jouer tant que c’est possible. D’ailleurs, plus la partie avance plus il faut cogiter.
Aucune partie ne ressemble à une autre ce qui témoigne de la richesse et de la durée de vie du jeu. C’est pour moi un coup de cœur qui cadre parfaitement avec mes critères : plaisir et renouvellement.
P.S : La mise en place du jeu peut vous paraître déroutante, je pense qu‘elle conditionne en rien la victoire, c’est juste une manière d’assurer une répartition à peu prés homogène des pions.
2001
Edit 2011: Les jeux abstraits traversent bien le temps, le projet Gipf c'est du solide.

Commentaires

Default