Ce jeu est sorti le 9 mars 2005, et a été ajouté en base le 20 janv. 2005 par Guyomar

édition 2005
Par Reiner Knizia
Illustré par Doris Matthäus
Édité par Gigamic et Zoch
Distribué par Gigamic

Standalone
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Et si le sort s'acharne ?

J'ai beaucoup accroché à Pikomino lors de sa sortie. J'y ai beaucoup joué, c'est le moins que je puisse dire. Un jeu très accessible, qui parfois peine un peu à trop nombreux (on attend trop entre deux tour parfois), mais qui plait à beaucoup de joueurs occasionnels.

J'avoue qu'aujourd'hui, je ne sais plus trop quoi en penser. Le plaisir est présent, mais si le sort s'acharne (pas de vers, ou des tirages qui s'agencent mal, voir très mal), on a beau tenter de garder le sourir, on se sent quelque peu impuissant, et du coup un peu passif. J'ai pourtant l'impression de savoir à peu près gérer mes lancés et faire les bons choix (mais peut-être me trompe-je... ?) en fonction de ces derniers, mais quand les dés vous boudent...

Si je fais un parallèle avec d'autres jeux à prises de risque, je me rends compte qu'on a d'avantage de moyen de s'en sortir à des jeux comme Can't Stop, ou mieux encore, Exxtra.

Dans ces deux seuls exemples, même si le tirage est moyen voir mauvais, on a encore une chance de pouvoir tirer son épingle du jeu. Là à Pikomino, cela peu partir en sucette assez rapidement sans que l'on ait un quelconque moyen de s'en sortir. Certes, on peut tenter de faire des alliances entre malchanceux contre le premier joueur pour tenter de lui subtiliser ses pikominos grâcement gagnés, mais encore faut-il y parvenir.

Je me rappelle encore d'une partie où au 3/4 d'un jeu assez serré, je me suis dit que c'était le tournant à ne pas rater. Il me fallait un tirage qui a priori m'était favorable en terme de probabilité pour espérer marquer le coup et définitivement prendre de l'avance. Le sort en a décidé autrement, et voir mon adversaire se réjouïr de mon malheur m'a un peu déçu, même si j'ai bien rigolé de voir une fois encore le sort s'acharner.

Je joue désormais à pikomino principalement pour rigoler de voir parfois le sort s'acharner. Je joue d'avantage dans l'esprit de ne pas être le dernier, que d'espérer réellement gagner.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default