Ce jeu est sorti le 13 mai 2004, et a été ajouté en base le 22 mars 2004 par ReiXou

édition 2004
Par Richard Borg
Illustré par Julien Delval
Édité par Days of Wonder
Distribué par Asmodée

Standalone 21 extensions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Et où qu'il est le soldat Ryan ?

Hé, les anciens, vous vous souvenez de Seigneurs de Guerre, sorti au début des années 90 ? Mais si, un wargame d'initiation au avec des gentils contre des méchants, des déplacements sur des hexagones régis par la pioche de cartes, des dés avec symboles pour la résolution des combats, des centaines de figurines en plastique, des scénarios... Et bien, pour moi, Mémoire 44 en est la version moderne à peine remaniée, transposée sur le thème de la seconde guerre; sauf que Seigneurs de Guerre j'y jouais quand j'avais dix ans ou douze ans.

Au moins, le jeu ne nous prend pas en défaut: on sait dès l’ouverture de la boîte que la victoire se jouera vraisemblablement sur quelques coups de dés, et que la manière de jouer de chacun n'y changera certainement pas grand chose. Qui dit wargame familial dit jeu aux règles simples, et dans lequel tout le monde a sa chance. Question réalisme, on est donc à des années lumières des wargames traditionnels: des unités blessées gardent intactes leurs capacités offensives, et seule la pioche détermine les déplacements autorisés (et tant pis si on vous attaque le flanc droit alors que vous ne pouvez jouez que sur le gauche). De plus certaines cartes sont particulièrement déséquilibrées (ordre du Q.G...) et peuvent faire basculer une bataille d'un seul coup.

Le matériel, comme à l’accoutumée, est bien fourni et irréprochable. Quant au scénarios, ils sont plutôt bien réalisés et progressifs ; le seul problème est que dans un souci de cohérence historique, ils ont tendance à être largement déséquilibrés, ce qui fait qu'on connaît déjà l'issue de la partie avant même d'avoir commencé à jouer. Mais au delà du hasard, les parties m'ont parues trop rapides, surtout vu le temps de mise en place. A peine commence-t-on à rentrer dedans que c'est déjà fini.

Mémoire 44 est donc un jeu qui pourra plaire à beaucoup, mais il est beaucoup trop familial pour moi; je trouve qu’il n'apporte pas grand chose aux jeux de guerre déjà existants, et que son principal intérêt réside dans son accessibilité, son beau matériel et ses scénarios commémoratifs.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default