...et le renard et le loup et le...

7,2

Suite de la série des contes, le lièvre bénéficie du même soin, aussi bien au niveau visuel que ludique, que son prédécesseur des petits cochons : la présentation de la boîte, les illustrations, la piste (faussement modulable), le podium à construire, les pions en bois (avec autocollant) façonnent avec classe l’univers dans lequel va se dérouler la course.

Le jeu, quant à lui, consiste, à faire avancer "ses" animaux pour les mener à la victoire, sans se dévoiler et en essayant de ralentir les autres. Chaque animal ayant une vitesse qui lui est propre.

Tout cela est fort plaisant, avec un peu de chance et une petite stratégie.

(ne pas y jouer trop nombreux, là c'est le chaos et le dernier joueur de chaque tour a de grandes chances de ne pas poser de cartes)

Commentaires

Default