Et ils finirent... ENFIN UNE PARTIE

5,2
Il était une fois est un classique désormais, où les joueurs vont créer de doux contes afin d'émerveiller les esprits des grands et petits. Si l'esprit créatif est mis à contribution, la longueur dans le jeu s'en ressent et finit par essoufler la bête rapidement, là où désormais un "Comment j'ai adopté un gnou" fonctionne désormais plus rapidement.

Il était une fois souffre simplement du syndrome du jeu-qui-date, ce qui fait qu'à part les rares ayant su se renouveler et/ou ne pas s'épuiser, il finira par rester là, sur votre ludothèque. On ne veut pas vraiment le vendre, au cas où ...

Commentaires

Default