Ce jeu est sorti le 16 mars 2011, et a été ajouté en base le 16 mars 2011 par CyrC

édition 2011
Par David Gregg
Illustré par Conceptopolis, Andrew Hepworth, Daniel Vendrell Oduber et Florian Stitz
Édité par Alderac Entertainment Group et IELLO

5 extensions 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Esthétique pas à mon goût + incohérences d'un thème "plaqué"

Bon... J'ai acheté le jeu pour son thème et dois reconnaître que sa mécanique de jeu est réussie. (Une 10eine de parties au compteur quand-même ...mais ça devrait s'arrêter là). Il y a des systèmes de combos très intéressants, car tactiques, et efficaces. Pourtant... Pourtant je n'accroche VRAIMENT pas !

1- je n'aime absolument pas cette esthétique, trop "urbaine-réverbères-junkies-branchouille" ( :D ) qui ne colle en rien à son joli thème "dark": mais c'est une affaire de goût personnel.

2- en tant que joueur, mon besoin d'identification à un personnage, ou d'appartenance à une tribu/peuple/communauté est frustré au possible: hormis 2 petites cartes dépendantes d'un système de draft (donc aléatoire), on ne "possède" véritablement aucun personnage (quasi tous étant utilisables tantôt par les uns, tantôt par les autres: on a le sentiment de les louer à chaque tour!).

J'avoue que c'est le genre de problèmes qui me rebute également avec d'autres jeux, comme le très réussi et acclamé "Citadelles" ...mais ça me semble plus dommageable encore sur un jeu qui propose un univers comme celui-là. Pourquoi adapter un thème aussi fort si on ne cherche aucunement à respecter de cohérence dans l'univers ainsi créé ?

Pire, on ne choisit pas même "son peuple": j'entends par là, que chacun fera indifféremment appel à des cartes zombies pour les combiner avec des cartes vampires ou telle carte loup-garou (...au passage, les illustrations de nos amis lycanthropes sont aussi ridicules qu'affreuses!)

Au final, on a le sentiment que tout-le-monde loue ses services à tout le monde et peut se lier à n'importe qui (une goule avec un loup-garou ! > où est la cohérence ???), en dépit du bon sens et des identités de chacun, et que ceux-là même qui vous ont servi à ravager la gueule de votre adversaire, peuvent, le tour suivant, ravager la vôtre, puis vous servir de nouveau au tour d'après, etc etc...

Certains diront que l'univers n'a pas à être cohérent et qu'il suffit que le jeu soit bien foutu dans sa mécanique pour faire un bon jeu... Pas moi: autant faire un bon jeu abstrait :(

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default