Entre ça et pousser une roue d'esclaves...

2,0

Les illustrations sont superbes, les citations sont géniales, le choix des aventures est tout à fait dans le thème...

Malheureusement, les mécanismes ne conviennent pas. Pas de souffle héroïque, pas de prise de risques, pas d'audace... Un système de bluff essouflé et moins bon que ce qui existe par ailleurs (Camelot, Korsar par exemple), une sensation de patauger toute la partie pour éventuellement réussir une quête (au lieu d'en faire plusieurs pour construire une histoire comme dans Elder Sign), une marge de manoeuvre pour les négociations fine comme un pagne en mailles de Red Sonja.

Pfff. C'est vraiment super dommage. Le concept est génial (des aventures, des adversités, de la ruse), la conception est très insatisfaisante. Pire : il n'y a pas de dés !

Un gros loupé, que je déconseille formellement aux inconditionnels des nouvelles, de la bande originale de Basil Poledouris et du charme rétro de l'adaptation de 1982.

S'il y avait eu besoin d'Oliver Stone au scénario à l'époque pour adapter les nouvelles de Robert Howard, ce n'est pas pour rien : l'exercice était difficile et casse-gueule au possible.

Commentaires

Default