Ce jeu est sorti le 7 nov. 2008, et a été ajouté en base le 5 sept. 2008 par 20.100

édition 2008
Par Donald X. Vaccarino
Illustré par Matthias Catrein
Édité par Rio Grande Games, Hans im Glück et Filosofia
Distribué par Asmodée

Standalone 9 extensions 9 éditions

Entre Agricola et Race for the Galaxy : un jeu de mécanismes, encore, mais avec des originalités

Une seule partie jouée pour l'instant, avec les cartes les plus simples.

Dominion est avant tout un jeu de carte vendu dans une grosse boite.
Ok, la boite sert à ranger le jeu ce qui est indispensable, m'enfin, la grosse boite n'était vraiment pas nécessaire.

Le jeu a ses qualités :
- je trouve que l'idée de partir d'un deck minimum puis de l'accroitre au fur et à mesure du jeu est amusante. On fait des choix de sélection de cartes qui auront des effets, et on voit les conséquences de ses choix plus tard lors des tirages. On équilibre, déséquilibre son deck, c'est amusant.
- le jeu est simple à comprendre, tout est indiqué sur les cartes, il n'y a pas besoin de dix minutes d'explication pour comprendre.
- les cartes s'appliquent à tous, on ne pourrit personne en particulier, on s'avantage soi, ou on désavantage tous les autres.

Il a ses défauts :
- encore un jeu de mécanisme. On prend des cartes, on réfléchit à la combinaison A + B - C = D qui correspond au meilleur combo permettant au troisième tour de tirer une carte de plus que son adversaire qui permettra d'obtenir la carte "or" de valeur trois pour permettre deux tours plus tard d'avoir la carte de points de victoire à 6.... brrrr.... C'est encore un jeu qui flatte la compétence intellectuelle des joueurs et donne cet irresistible sentiment d'être un imbécile quand on a perdu.
- le thème ne sert à rien. On peut à la limite enlever tous les dessins et tous les noms des cartes, le situer dans le futur ou le passé. En guise de Roi et de moyen-age, on gagne des points de victoire, on gagne des actions, des cartes ou des achats. Dans le vocabulaire du jeu, on n'a même pas une mini-présence du thème, et quand on joue, on ne pense absolument pas au thème d'ailleurs. On ne pense qu'à "+1 actions ou +1 achat?".
- c'est aussi un jeu d'autiste. On pourrait jouer en regardant la télé que ça n'y changerait rien. Jouer avec ses partenaires est à peine plus important que dans Race for the Galaxy par exemple. A l'exception de quelques cartes dont l'interaction se limite à pénaliser l'ensemble des autres joueurs. Mais la dynamique du jeu repose avant tout sur le choix personnel des cartes qui doit être optimal pour gagner.

Au final, le jeu n'est pas déplaisant comme certains jeux de mécanismes peuvent l'être pour les non-fans de mécanisme. Il a cette dimension amusante de la composition des decks au cours du jeu, c'est sûr. Mais il ne faut pas y chercher plus qu'un jeu de mécanisme.
Personnellement, je n'y jouerai qu'avec des amis dont je sais que je peux rigoler avec, mais pas avec des personnes qui souhaitent mesurer leur QI, c'est sûr.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default