Enfer et damned !

sur Diabolo
10,0

Après le décevant Coloretto Amazonas ne présentant d’intérêt que pour les jeunes enfants grâce à ses magnifiques graphismes, Mickael Schacht signe enfin un digne successeur à Coloretto dans ce format de jeu d’apéro. Diabolo réussit le mélange de la simplicité et de l’addictivité.
A noter tout de même qu’il est assez aisé pour un joueur ayant réussi à prendre de l’avance de conserver son avance en favorisant l’enfer dans toutes les couleurs. Damned !

Commentaires

Default