Encore un test de QI

6,0

Brass n'est pas un jeu déplaisant. La mécanique est bien faite évidemment, car c'est un jeu à système. Peu d'aléatoire et beaucoup de calcul font qu'il faut passer quand même un certain temps à faire la moue autour du plateau pour se dire : "Bon, si j'achète ça, et que j'active mon usine, je gagne +2 en revenus qui devraient me permettre d'acheter ça au tour suivant... Non, il me manquera une pièce, donc il vaut mieux que je construise un port que je pourrai activer en même temps ce qui me fait économiser une action...".
Je ne suis pas contre la réflexion, mais là, c'est très calculatoire.

Contrairement à des Agricola ou Le Havre, on n'est cependant pas ici dans une "logique de cubes" (avoir tant de cubes de ça et de ça qui permettront d'avoir une barre de chose pour faire telle action au cinquième tour) mais plutôt de développement à la manière des aventuriers du rails : relier des circuits, des villes et des usines en tenant quand même compte de ce que fait l'adversaire. Si bien que le jeu ne condamne pas les joueurs qui font des "erreurs" de développement puisque les adversaires vont faire des actions qui permettent quand même de profiter de bonnes opportunités (un port adverse pour activer une de ses usines; des petits cubes de charbon à disposition ou un canal bien placé qui rapportera des points de victoire).

La mécanique n'est donc pas détestable car elle permet à tout le monde de s'en sortir, et un joueur en retard peut tout à fait se refaire en fonction des opportunités qui lui sont données par les cartes qu'il va recevoir, et profiter des réseaux adverses.

Le jeu n'est donc pas déplaisant, mais une fois de plus, très calculatoire : on se surprend à compter son nombre d'actions à la fin pour savoir ce que l'on pourra faire et pas faire, puis compter ses revenus, puis les emplacements restants sur le plateau, ce qui donne tout de même un net avantage aux forts en abstraction.

Une sorte de test de QI, mais que je trouve moins aggressif qu'un Le HAvre par exemple, et avec des bons amis, on peut passer un bon moment autour de la table.

Commentaires

Default