Race for the Galaxy : Tempête en Formation

de Thomas Lehmann
8.67 
128 avis

Description du jeu :

"Tempête en Formation" est la première extension du jeu "Race for The Galaxy". Dans cette extension, vous découvrirez la Technologie de l'Hypersaut, le monde des Anciens et encore d'autres. Et quoi de... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 18,00 €

Encore plus près du septième ciel

En plus de vingt ans de jeu, je crois qu'il ne m'est jamais arrivé d'autant apprécier un jeu en particulier (sauf peut-être Magic, il y a douze ans), au point d'être capable de passer plusieurs soirées jeux par semaine à ne jouer qu'à ça. Du coup, en moins d'un an, j'ai joué plus de cent parties du jeu, dont un tiers avec cette extension. Après une grande période de zapping, où les jeux que j'ai pu pratiquer plus de quinze fois se compte sur les doigts d'une main, ça fait un peu bizarre. C'est donc aussi un jeu « développement durable », qui se dévoile petit à petit, tout le contraire du jeu-kleenex qui se doit de plaire à la première partie et qui lasse à la cinquième.

La boite est bien remplie : quatre punchboards pour les nouvelles tuiles (points supplémentaires pour le jeu à cinq, tuiles pour le jeu solo et objectifs intermédiaires), 23 cartes de jeu (dont 19 nouvelles conceptions, 2 doubles, un troisième diplomate et un Monde Casino de remplacement), 9 cartes pour le cinquième joueur, 18 cartes blanches (bien que je ne me sente pas assez créatif pour en tirer partie), un plateau recto-verso et deux gros dés spéciaux pour le jeu solo plutôt bien foutu à l'usage, et les règles de jeu, essentiellement consacrée à expliquer comment fonctionne le très original jeu solo. D'un pur point de vue matériel, le prix est justifié, bien qu'on puisse être frustré si on ne compte pas profiter d'une partie du matos (les cartes blanches dans mon cas par exemple). Maintenant, le jeu de base était sans doute la meilleure affaire ludique de ma vie, et je serais aujourd'hui sans aucun doute prêt à le payer plus de 40€, soit le prix du jeu de base plus son extension.

Je n'ai pas grand chose à ajouter concernant la vingtaine de nouvelles cartes proposées par l'extension. Les nouveaux mondes de départ font exploser le nombre d'ouvertures possibles de 5 à 126 à quatre joueurs, de 10 à 36 à deux, et de 10 à 84 à trois : les débuts de partie seront donc moins stéréotypés, même si certains mondes auront tendance à forcer les quelques premières actions (vente/production/vente avec les Anciens par exemple, qui présente de plus le mérite de bien ralentir un adversaire qui aurait voulu partir en militaire). On sent bien aussi que les stratégies militaires sont renforcées (Imperium Galactique, Guilde des Terraformeurs, Mercenaires, Logistique Améliorée, cinq nouveaux mondes militaires — dont deux rebelles — qui augmentent légèrement la proportion de mondes militaires dans le jeu), de même que les stratégies Alien (trois nouveaux mondes Alien dont un en monde de départ, plus les Terraformeurs qui fonctionnent bien) et le support des mondes Génétiques (deux mondes dont un de départ, Galactic Genome Project et le support du labo clandestin). Au total, 22 cartes supplémentaires (si on ne compte pas le Monde Casino qui vient remplacer l'original du jeu) qui se rajoutent aux 126 cartes du jeu de base : 15% de nouvelles cartes environ, tout à fait ce qu'il faut pour renouveler le jeu sans chambouler son fragile équilibre.

La possibilité de jouer seul, proposée par la variante, est donc tout à fait appréciable, même s'il est difficile de faire tenir le jeu sur une tablette de train. Je réfléchis sérieusement à me faire une petite interface informatique pour simplifier les choses : un excellent moyen de remplacer on ne peut plus avantageusement les Klondike et autre Freecell… La principale réussite du mode solo est de bien respecter le timing d'une vraie partie, même s'il est souvent frustrant de constater qu'en fonction des tirages du robot, certaines parties peuvent être perdues d'avance ou au contraire trop faciles. Maintenant, c'est aussi parfois le cas lors des « vraies parties », et, comme au Poker, c'est sur la longueur que vient se faire la différence. J'ai d'ailleurs commencé un « tournoi » contre le robot, en mode normal, où chaque combinaison de mondes de départ sera jouée (72 parties au total).

Je reste plus circonspect concernant le jeu à cinq. J'ai essayé une fois, c'était tellement fouillis que tous les joueurs n'essayaient même plus d'estimer les stratégies adverses, et le jeu perdait une bonne partie de son interaction. Mes configs préférées restent deux joueurs (et mode expert) et trois joueurs.

Pour finir, les objectifs intermédiaires, même s'ils ne chamboulent pas vraiment le jeu (on peut chercher à les obtenir de manière opportuniste, ou pour trancher entre deux voies stratégiques), mais renforcent l'interaction et le coté « course » du jeu. Encore une fois un grand nombre de combinaisons possibles (60 au total) pour un bon renouvellement des parties.

En bref : indispensable pour tout amateur du jeu de base. Maintenant, si vous n'avez pas aimé le jeu, ce n'est probablement pas l'extension qui vous fera changer d'avis.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default