Enchères et en um

sur Colosseum
8,0

Nombres de parties : 3 ou 4, à 4 ou 5 joueurs

Colosseum, c'est d'abord le bonheur simple du grand enfant qui ouvre une jolie boite pleine de matériel. Avec des belles figurines en résines, des dés en vrai bois d'arbre et tout et tout. Et puis ensuite, on n'est pas décu par le jeu, alors, que voulez vous de plus ? Ben, un ptit truc quand même...

¤ C'est bien
- Le matériel, donc, qualité et quantité ! Du DOW, quoi.
- Le pouvoir immersif du jeu
- Les différentes stratégies possibles, qui, au final et si elles sont bien gérées, peuvent toutes mener à la victoire : privilégier les investissements, faire la course en tête, produire 3 ou 4 spectacles...
- Les échanges de matériel, qui ajoute une bonne dose d'interactivité à un jeu qui en a déjà pas mal. (déplacement des figurines, enchères, concurrence sur les spectacles)
- Les différentes possibilités pour marquer des points : vedettes, podium, bonus sur les spectacles déjà faits, personnalités dans l'arène, médailles...
- La durée, 2 petites heures de jeu.
- La montée en puissance au fil des tours et la victoire qui se dessine souvent au dernier moment, car les parties sont souvent très serrées.

¤ C'est pas bien
- Il arrive, trop souvent à mon goût, que la partie se joue sur le dernier lancer de dés. Je fais 4, je rentre césar (10points) et j'ai une médaille. Je fais 5, je peux rien faire (0 points). Bon, vous me direz, tout ca se prépare à l'avance, on peut controler un peu en utilisant des médailles, en prévoyant le placement de césar avant le dernier tour ou en achetant la possibilité de lancer 2 dés, certes. Mais quand même, quand au terme de 2 heures de transpiration des neurones, on sait que la partie peut basculer là dessus, moi, ca me laisse un petit arrière gout, là, dans la gorge..

Ce qui n'empeche que j'aime beaucoup ce jeu, on s'y amuse, on négocie, on troque, on produit, on achète, on passe du bon temps, on joue, quoi.

Commentaires

Default