Le 7th Continent ? Alors c'est simple : tu prends la 312, ensuite tu pousses vers la 824... et en 93, t'y es !

4,0
Tout d'abord, je tiens à souligner le plaisir de la découverte. Lors des premières heures de 7th Continent, on se prend régulièrement à dire "Purée y sont forts ces poulpes !". L'originalité de l'expérience porte alors le jeu... avant que la redondance ne s'installe définitivement.

Hélas, ses défauts se révèlent très vite rédhibitoires - un peu comme une décevante relation amoureuse accélérée ^^' - et m'ont définitivement repoussé : manipulations fastidieuses incessantes, événements souvent génériques et peu impactants, mort définitive, etc. A noter concernant ce dernier point que je suis très étonné qu'un système n'ait pas été mis en place pour pallier à cela car j'aime autant vous dire que notre mort, survenue après une dizaine d'heures de brassage de cartes, ne nous a pas empêché de terminer la 1ère malédiction, avec un goût d'inachevé en plus de l'ennui ressenti durant les dernières heures. Pourtant, les alternatives sont nombreuses, comme une résurrection automatique avec X cartes + décompte de points en fin de partie intégrant une pénalité liée au nombre de morts.

Bref, je vous recommande de profiter de l'exemplaire d'une connaissance / asso / boutique pour vous faire votre avis avant d'investir un temps et un montant conséquents.

Commentaires

Default