Junta
2 à 7 joueurs
Nombre de joueurs
14 à 104 ans
Âge
250 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Elu à vie !

10,0

Voilà un « grand ancien » qui n’a pas vieilli.

Ce qui pêche, à la limite, c’est quoi ? La longueur, bien entendu, des parties réellement équilibrées à partir de 6 (5 étant mal équilibré), le coup d’Etat un rien longuet, et pas mal de cartes qui ne servent que dans des cas très précis, le manque de « troupes inattendues » à cause de conditions trop complexes à réunir…

Pour le reste, une partie de Junta réunit une énergie, une tension et une ambiance que peu de jeux de ce format atteignent. Une vraie transe. Cette qualité éminente, alliée aux « bas instincts » que le jeu appelle et à la thématique méchante et franchement politique, fait de Junta un très, très grand jeu.

Je conseille du reste une variante pour les Suffrages : plutôt qu’ils soient tirés complètement au hasard, en exposer autant que de joueurs à chaque tour et les mettre aux enchères. Cela permet un plus grand mouvement de millions, et rééquilibre (pour conquérir le pouvoir à l’assemblée, il faut douiller). De plus, les cartes permettant d’activer des unités inattendues sont plus aisément réunies avec le(s) Suffrage(s) nécessaires. De plus, faire ses propres cartes (et en défausser certaines) s’avère payant. Il manque notamment trois ou quatre assassinats de plus (avec des conditions et des risques, bien sûr) : Serial Killer, FBI, kamikaze pan-indianiste, etc…

De toutes façons, maintenant que le voilà épuisé pour la seconde fois, il ne manque plus qu’une nouvelle version, allégée et modernisée, mais toujours aussi joyeuse, ignoble et invitant à la réflexion avant la fin du monde !

Commentaires

Default