Ce jeu est sorti le 1 mars 2016, et a été ajouté en base le 25 janv. 2016 par Monsieur Guillaume

édition 2016
Par François Gandon
Illustré par Sabrina Miramon
Édité par Days of Wonder
Distribué par Asmodee

Standalone 10 extensions
Illustration haut boutique Tric Trac
31,45€ 34,90€
 Rajouter au panier
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Efficace, relativement accessible mais manque de charme

Quand on explique les règles de Quadropolis à un public familial (cible du jeu) la mécanique du tour de jeu passe bien (je pose un architecte, je pose ma tuile).
En revanche dès que l'on aborde la question du décompte final les questions fusent et certains sont perdus. Sous des dehors paisibles le jeu est en effet redoutablement calculatoire.
Celui qui construit sa ville au petit bonheur la chance peut très bien se retrouver avec un score quasi nul. Il est donc indispensable d'intégrer un minimum les conditions de victoires dès ses premières actions.

Mais là où son collègue Minivilles injecte une forte dose de chance qui permet aux plus jeunes et aux moins à l'aise de s'en sortir dans Quadropolis rien ne viendra rééquilibrer vos erreurs.
Alors le jeu se résume vite à une option tactique de départ (ports, usines, maisons...) que l'on tente de développer dans son coin et à la fin de chaque manche on complète, si on peut avec ce qui reste.

La nécessaire activation des batiments impose également une vigilance dans le choix des tuiles.
Bref on passe son temps à calculer le nombre de bidons, de meeples, la rentabilité de chaque tuile.... Rien de bien complexe pour un joueur expert mais les joueurs experts ont bien d'autres jeux qui leur sont destinés.

Là où Five Tribes proposait un mécanisme élégant, Quadropolis présente une matrice sans charme pas désagréable à jouer mais qui peine à trouver son public. Dans mon entourage (familial, amical, associatif) les réactions sont peu enthousiastes et le jeu est peu réclamé.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default