Splendor
Par Marc André
Illustré par Pascal Quidault
Édité par Space Cowboys
2 à 4
Joueurs
10 ans et +
Âge
30 min
Temps de partie
29,99 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Efficace et épuré, mais manquant de substance...

7,0
Splendor fait partie de ces jeux devenus des classiques. Cela se comprend, car il a de réelles qualités. On pourra apprécier le matériel, et pas forcément la boite démesurée pour un si petit jeu (peut être pas ce point là), mais évidemment, l'enjeu n'est pas vraiment là. Splendor s'est taillé une solide réputation sur sa mécanique, simple, efficace, épurée, et si bien huilé. Le jeu est très simple et on peut l'expliquer en quelques minutes ; il n'y a que trois actions : on achète une carte, on la réserve ou on prends des pierres précieuses. On a tout ce qui fait l'intérêt d'un jeu à moteur avec course aux points, sans fioriture. Car le thème sera oublié dans la seconde. On est censé incarner des marchands et négocier des pierres précieuses. Oubliez ça, à Splendor, on prend des jetons rouges, bleus... et on achète des cartes rouges, bleues, vertes... Pas d'aventure ici, le jeu peut se résumer à trouver le bon équilibre entre cartes qui apportent des ressources et cartes qui apportent des points de victoire. Tout le sel du jeu consiste à définir (en fonction de l'adversaire) le tempo de prise des cartes à points de victoire.

Le jeu est dynamique, et fonctionne très bien. Beaucoup de gens l'adorent. Je le trouve plaisant à jouer, mais... mais une partie ça va, je n'en referais pas 10 d'affilée (même pas 2), car je le trouve un peu redondant (les parties se ressemblent quand même). Mais ce n'est pas une grosse critique ; pour la plupart des jeux, je n'enchaine pas les parties. Le point le plus problématique pour moi, est qu'en l’absence de thème, aucune de mes parties ne me semblent mémorables. Evidemment, cette critique m'est personnelle. Certains trouvent l'émotion plus dans le duel mentale avec l'adversaire. Moi, je la vis plus au travers des histoires que je me raconte avec le jeu. Et Splendor ne raconte rien. Le jeu se passe mais ne laisse pas de trace.

Si vous voulez un jeu épuré et dynamique de construction de moteur et n'accordez aucune importance au thème, alors Splendor saura surement vous satisfaire. Si comme moi, vous aimez vivre des aventures au travers des jeux, vous l'aimerez certainement beaucoup moins.

Commentaires

Default