Eau trouble ou plage de sable fin ?

8,0

3 parties
-----------

Le matériel est peu en adéquation avec le nom de ce jeu puisqu'on a des sous-marins, des modules,... c'est assez moderne, ça a même un petit d'air d'Abyss. Il n'y a que le nom qui rapellent jules verne.

Nautilus c'est en fait deux jeux à mener en parralèlle et avec les mêmes éléments.

Le premier est un jeu majorité : il faut controler le plus grand nombre de modules d'une couleur. Cette partie est interessante à jouer sachant qu'un controle s'obtient quand un module est acheté, puis immergé et finalement activé. Ces trois étapes laissent le champ a plusieur stratégies pour être le premier sur une couleur.
Le second jeu est un classique jeu d'exploration. Des tuiles sont retournées, on va dessus et on les prends. Certes la prise de ces tuiles coutent de l'argent et il est possible de "sonder" les tuiles dans un certains rayons afin de se diriger vers les plus prometeuses. Comme le sonar est payant, en pratique, au début, on ne sonde rien du tout et on prend tout. C'est une erreur. Outre de l'argent, le sonar fait gagner du temps : c'est précieux.

Nautilus est un jeu assez complexe et long, exigeant une gestion pointue et une stratégie de partie, mais proposant une aventure (l'exploration des fonds marins). Il mérite d'être joué plus d'une fois pour se faire un avis definitif.

Commentaires

Default